Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche mardi 24 janvier 2017
Logo label Ville Internet

Ivry en transition

bandeau-terrasses-centre

Le plan climat adopté par le conseil municipal en juin 2011 fixe 6 grands axes d'action:

  • La collectivité exemplaire
  • La réduction des gaz à effet de serre (GES) et les économies d'énergie
  • La rénovation et l'isolation thermiques des bâtiments
  • La promotion des déplacements alternatifs
  • La prévention de la vulnérabilité énergétiques
  • Les incitations à un comportement respectueux de la planète

A la suite de l’adoption de la loi sur la Transition énergétique et la croissante verte, le prochain plan, à élaborer pour 2016, devra contenir un volet air (rapport développement durable, p.9).

Plan climat Axe 1

- Développer l'exemplarité de la Ville

La collectivité exemplaire

Premier employeur de la commune, la Ville a mis en place un plan d'action pour limiter l'impact de ses activités en matière de consommation (énergie, eau, etc.), de déplacements.

Le plan de déplacement de l'administration :

Dans le cadre des déplacements professionnels, la Ville incite à privilégier les alternatives à la voiture :
- marche à pied, (rappelons qu'à Ivry les quartiers les plus excentrés (à l'exception d'Ivry-Port sud) sont rarement à plus de 15-20 minutes à pied du centre-ville.
- vélo (des bicyclettes sont mises à disposition des agents à la régie bâtiment et au centre administratif et technique).
- transports publics : la ville invite ses agents à les préférer pour les déplacements domicile / travail (remboursement du Pass navigo et de l'abonnement Vélib à 50 %).
Par ailleurs, le garage municipal s'est doté de véhicules électriques et privilégie les véhicules les plus économes dans sa politique de renouvellement du parc automobile.

Rénovation thermique des bâtiments et économies d'énergies

La Ville s'est dotée d'un service énergie chargé du pilotage de la politique de sobriété énergétique. Les nouveaux bâtiments : les écoles G. Môquet, Rosa Parks et la future école Rosalind Franklin à Ivry-Port (ouverture rentrée 2015) sont aux normes haute performance énergétique. La nouvelle école d’Ivry-Port dispose également de toitures végétalisées. Outre les performances énergétiques, la terre est un bon isolant, l’école favorise la biodiversité en ville et permet aux écoliers de jardiner sur le toit.
Rénovation thermique : la Ville a un programme de rénovation de ses bâtiments. En 2013-2014, l'école Barbusse a connu des travaux d'isolation, le centre administratif Neruda a été réhabilité permettant de diviser par quatre4 ses besoins en chauffage. En 2015, un audit énergétique est programmé pour améliorer la situation du foyer Louis Bertrand et du centre administratif Marcel Cachin.
En matière de consommation électrique, la politique de renouvellement de l'éclairage urbain permet la réalisation d'économies.

Réduction des déchets, tri sélectif

En interne, la Ville met en œuvre une incitation au tri des papiers de bureau et sensibilise au gaspillage alimentaire au restaurant communal. Des dispositifs permettent le recyclage des cartouches d'encre et du matériel informatique obsolète.

Économie de ressources

En matière d'économie de la ressource en eau, la Ville travaille à la récupération de l'eau des toitures du garage pour alimenter les balayeuses-laveuses. Elle est en pourparlers avec la ville de Paris pour mutualiser l'utilisation des eaux non potables dans le nettoyage des rues.

Plan Climat Axes 2 et 3

- Inscrire la politique d’aménagement des quartiers et de constructions neuves dans une démarche de réduction des émissions de GES, des consommations énergétiques et de développement des énergies renouvelables et d’adaptation au changement climatique;
- Améliorer performance énergétique et favoriser la rénovation thermique des logements

Réduction des émissions de GES, et des consommations énergétiques

Le bâtiment représente près de la moitie des émissions.

La Ville mène une politique de soutien à la rénovation thermique des bâtiments en aidant financièrement l'OPH et en accompagnant les projets de réhabilitation privés.

GES-plan-climat-IMV

Cet axe stratégique de sobriété énergétique concerne tout particulièrement les opérations Ivry confluences, ZAC du plateau et Gagarine-Truillot.
La ville a décliné cette politique au travers des grands documents de programmation qui fixent les orientations pour inciter aménageurs et promoteurs à s'inscrire dans la démarche de transition énergétique.
Le Plan local d’urbanisme (PLU), les chartes ≪Ecoquartier≫, et ≪ Espaces Publics ≫, les référentiels des zones d'aménagements sont porteurs de cette volonté municipale.

La géothermie à Ivry

L'alimentation du réseau de chaleur par un puits de géothermie creusé à Ivry-Port est un projet central du plan climat. À l’horizon 2017, la géothermie alimentera le réseau de chaleur d’Ivry confluences, mais aussi celui du centre-ville et du plateau. Les travaux de construction du réseau ont commencé à l'automne 2014 sur le boulevard de Brandebourg. Le forage du puits et les travaux d'installation de la station de géothermie situés rue Galilée ont commencé au printemps 2015. La mise en service du réseau de chaleur alimenté à 50% par des énergies renouvelables permettra d’éviter 11.000 tonnes par an d’émission de CO2. En savoir plus

Lutte contre les ilôts de chaleur urbains

La densité urbaine alliée à la performance énergétique des bâtiments permet de réduire l'empreinte écologique de la ville. Mais pour être efficace il faut veiller à éviter les îlots de chaleur en irriguant la ville d'espaces publics et d'espaces verts qui permettent la circulation de l'air. Le schéma directeur d’Ile-de-France fixe un objectif de 10m2 d’espaces verts par habitants.
A Ivry les espaces verts ont été répertoriés selon une typologie établie par l’IAURIF pour aboutir à une cartographie actualisée de l’ensemble des lieux déterminés comme favorables à la biodiversité. Sont ainsi recensés les espaces végétalisés (parcs, jardins sur dalles) mais aussi les aires de jeux et les allées, y compris celles minéralisées.
D’après cette nouvelle approche, le territoire ivryen comprend 785.000 m² d’espaces verts (en comprenant les cimetières), ce qui, par habitant (population totale au 1 er  janvier 2012, soit 58.984), permet à la commune de remplir largement l’objectif régional avec 13,3 m² ! Si l’on retranche les cimetières, l’on obtient cependant le chiffre de 8,5 m2 par habitant. Voir la carte des espaces verts

Des bâtiments à hautes performances énergétiques

Les constructions de bâtiments publics répondent à cette exigence (écoles Guy  Moquêt, Rosa Parks et Rosalind Franklin, nouvelle école à Ivry confluences

La démarche éco-quartier

- intégration des normes les plus élevées d'efficacité énergétique des bâtiments pour la construction neuve. En septembre 2015, la Ville a adopté la charte nationale des éco-quartiers. La Zac du Plateau est engagée dans la démarche d’obtention du label éco-quartier ; La densité des nouvelles constructions alliée à la présence d’espaces verts publics et le raccordement futur des nouveaux bâtiments au réseau de chaleur alimenté par le puits de géothermie d’Ivry-Port s'inscrivent dans cette démarche.

- rénovation thermique et objectif de sobriété énergétique doivent être présents dans les projets de réhabilitation pour être soutenus par la Ville et l'agence nationale d'amélioration de l'habitat (ANAH). Dans le cadre du programme d'intérêt général (PIG) les subventions aux propriétaires privés sont abondées par la Ville (8 millions d'€ de subvention ont été versés entre 1998 et 2014 dont le quart par la Ville).
Depuis 2010, la ville propose des permanences conseil pour accompagner les particuliers qui souhaitent réaliser des travaux d'économie d'énergie.

Plan Climat Axe 4

- Favoriser les modes actifs pour les déplacements courts, agir pour un développement des transports en commun et plus globalement pour la réduction des besoins de déplacements

Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture : « la ville lente »

Les déplacements automobiles sont la deuxième source de pollution après le chauffage des bâtiments.
L'objectif central de la politique municipale est de limiter l'impact de la voiture individuelle en favorisant les transports en commun et les déplacements dits "actifs" : marche et vélo.

La charte des espaces publics adoptée en 2012 explicite cette conception nouvelle du partage de la rue et de l'espace public.

La ville soutient et encourage les projets de transports en commun qui viennent desservir la ville et ses nouveaux quartiers :
- amélioration de la desserte et modification des lignes de bus (prolongation du 323 de Mairie d'Ivry à la place Gambetta
- tram Paris Orly sur le RD5 qui remplacera le bus en site propre à l'horizon 2020
- projet de TZEN 5 (vallée de la Seine), nouveau mode de transport en site propre conçu par le syndicat des transport. Transport hybride entre le bus et le tram, il offre une grande fréquence de passage. A Ivry-Port, il empruntera le futur cours, qui sera aménagé dans le cadre du projet Ivry confluences.

Une ville à la circulation apaisée

Cette notion vise à ralentir la vitesse automobile pour sécuriser la circulation des vélos.
En dehors des liaisons inter quartiers qui resteront limitées à 50km/h, l'objectif est de parvenir à une ville limitée à 30km/h dans les secteurs résidentiels. Ainsi, les vélos peuvent prendre leur place sur la chaussée en toute sécurité, parfois avec l'aménagement de double sens cyclables (voir les dernières zones 30 aménagées).

Pistes cyclables :

Sur les grands axes de circulation, la ville et le conseil général poursuivent l'aménagement de pistes cyclables. La dernière en date est celle qui relient le centre ville a la porte de Vitry par les avenues Casanova et Pierre Sémard. (Voir la carte des aménagements cyclables)

Les cheminements piétons

Ils ne sont pas toujours connus des ivryens mais sont à découvrir. Ces raccourcis permettent de gagner du temps et de découvrir la ville autrement en regardant le paysage urbain, l'architecture et la nature en ville.
A pied, depuis les quartiers les plus excentrés, on ne met guère plus de 15 à 20 minutes pour se rendre en centre-ville. De quoi satisfaire aux préconisations de l'OMS de faire 10000 pas par jour pour garder la forme et la santé. (Voir la carte)

Plan climat Axes 5 et 6


- Mettre en place un plan d’actions pour lutter contre la vulnérabilité énergétique
- Inciter et initier des changements de comportement/de pratiques de vie par des campagnes d’information, de sensibilisation, de responsabilisation sur les enjeux climatiques et énergétiques

Actions de sensibilisation et lutte contre la précarité énergétique

Dans le cadre du grenelle de l'environnement, la Ville a signé une convention avec l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) pour la mise en place du Plan local de prévention des déchets (PLPD) sur la période 2009-2015.

L'objectif de réduction de 7% des déchets des ménages est en passe d'être réalisé (-5,2% Atteint fin 2013).

La ville mène régulièrement des initiatives de sensibilisation, notamment à l'occasion de la semaine européenne de réduction des déchets qui a lieu chaque année en novembre.
En 2014-2015, l'attention est portée sur la gaspillage alimentaire qui représente autour de 500 kg par habitant et par foyer. Réduire ce gaspillage est bon, tant pour la planète en limitant la production de déchets, que pour le porte-monnaie de chacun.
Parallèlement la ville sensibilise au réemploi, à la réparation et au partage des objets du quotidien. Elle soutient l'association Cyclofficine en lui mettant à disposition un local bd de Brandebourg. Vous pouvez y trouver des pièces d'occasion et apprendre à réparer votre vélo.
Le compostage des particuliers est vivement encouragé : il permet de réduire les déchets et d'en faire une ressource pour le jardinage. Des composteurs gratuits sont proposés à tous les ivryens sur simple demande au Tel (composteurs individuels ou d'immeuble, lombricomposteurs pour les appartements).
Dans la même veine, l'opération récupération des sapins de Noël permet une valorisation de ces déchets verts en paillis pour les espaces verts (1000 collectés en 2014).

En matière d’énergie, les permanences du CAUE proposent d’accompagner les proriétaires qui souhaitent réaliser des travaux d’isolation de leur logement. Les aides aux propriétaires bailleurs visent à améliorer les performances énergétiques des logements anciens. Les logements raccordés au réseau de chaleur après mise en service de la géothermie connaitront une baisse de leur facture de chauffage. L’organisme met à disposition du public un guide des bonnes pratiques pour un logement économe au quotidien.

Vers le haut

Haut de page