Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche mercredi 21 février 2018
Logo label Ville Internet

Visite du quartier Monmousseau / Vérollot

bandeau-monmousseau

Le quartier Monmousseau-Vérollot se situe dans la continuité du Petit-Ivry. Il est coupé en deux par la RD5. D’un côté, le secteur Vérollot, frontalier des trois communes Vitry, Villejuif et le Kremlin-Bicêtre. De l’autre, le secteur Monmousseau, beaucoup plus vaste, qui s’étend jusqu’au fort d’Ivry, un site que l’on peut visiter lors des Journées du patrimoine.

L'heure de l'école !

POUR LES BOUTS DE CHOUX, LES LOULOUS, LES PETITS, LES PLUS GRANDS, LES PRÉ-ADOS ET ADOS…

centreloisirs002Il y a 7 établissements scolaires dans ce quartier :

3 groupes scolaires (maternelle et élémentaire)

1 maternelle, Eugénie Cotton

1 collège : Romain Rolland

2 lycées : Romain Rolland (général), Fernand Léger (technologique)

Et plusieurs types de garderies pour les plus petits.

Vers le haut

Sport & loisirs

UN PEU DE SPORT, ÇA NE FAIT JAMAIS DE MAL. ET SE DIVERTIR NON PLUS.

  • Vous avez 2 stades, le stade Gournay à Vérollot et, de l’autre côté de la Départementale, le stade des Lilas au cœur de la cité Monmousseau (cf. ci-dessous). Si vous êtes plutôt gymnase, dirigez-vous au bout de la rue Amédée Huon, à l‘école Paul Langevin.
    Pour les adeptes de tennis, en face, vous avez la Halle Venise Gosnat. C’est un complexe sportif avec 9 courts de tennis extérieurs et 2 couverts, 2 gymnases, et un superbe plateau d’évolution, avec un terrain de basket en accès libre, ainsi qu’un skate-park.
    D’ailleurs vous avez également 3 autres espaces sportifs ouverts, en accès libre, celui de Solomon (à coté de l’école), celui d’Amédée Huon (au cœur de la cité), et aussi celui du stade Chaussinand (vers l’école Barbusse, qui a aussi son gymnase).

  • logos_Monmousseau-petitVous pouvez participer à la vie du quartier à la Maison de quartier, qui propose différentes activités selon les tranches d’âge. C’est aussi un lieu de rencontres, d’échanges, de réunions, d’animation, de discussions et de formations, on y trouve l’espace multimédia et de nombreuses associations.
    Vous pouvez également profiter de la médiathèque du Plateau-Monmousseau, qui est une bibliothèque de proximité.

Vers le haut

Un petit coin de verdure...

Derrière la Maison de quartier et à côté du cimetière communal nouveau d’Ivry, vous trouverez le parc Monmousseau avec des jeux pour les tout-petits, ainsi que des grandes pelouses qui invitent au repos quand le soleil brille.
Pour information vers le cimetière (rue Michelet), vous trouverez la PMI du quartier.

Si vous aimez la coupure avec le monde urbain qu’offrent les parcs, vous avez aussi dans le quartier parisien (Vérollot) le square des Acacias.

 

 

Cités incontournables du quartier...

Ce vaste quartier possède 3 ensembles emblématiques.

  • Dans ces noms : Amédée Huon/Monmousseau/Stalingrad/Coutant, vous trouverez forcément l’appellation que vous donnez vous-même à votre cité. En effet, dans cet espace, plusieurs immeubles se dressent devant vous et offrent en leur cœur des stades, écoles, jeux et espaces verts.

  • Derrière la Halle Barbusse, vous trouvez la cité du même nom. En son centre, on y trouve des terrains de jeu appelés par les habitants « la piste ». C’est une résidence familiale ou vive de nombreux foyers.

  • Non loin, de l’autre côté de la Départementale, on trouve la cité du Quartier parisien. Elle regroupe beaucoup d’Ivryens et est proche du cimetière parisien d’Ivry. Autour, on trouve des résidences plus petites et des pavillons qui offrent un havre de paix.

 

 

Vers le haut

Faire ses courses...

  • Pour vos courses du quotidien, c’est facile, le choix est varié. Vous avez le Franprix de Monmousseau, et si vous continuez, après avoir passé le cimetière, vous tombez sur le Dia (rue Michelet). A l’angle du grand bâtiment EDF - GDF/SUEZ (sur la RD5), on aperçoit la Halle Barbusse, qui accueille le marché couvert tous les samedis matins.
    Et pour encore plus de choix, vous avez une zone commerçante à Vitry limitrophe Ivry, avec un Carrefour Market, ou encore le centre commercial Okabé au Kremlin-Bicêtre.
    Pour ceux qui sont intéressés par la gastronomie asiatique, vous avez le Tang Frères sur la RD5.
  • Commerçants et structures collectives, si vous voulez effectuer des achats en gros vous avez, pas très loin, le magasin Metro (rue Champollion).

Pour le reste, Ivry est une ville en perpétuelle évolution, les commerces de proximité sont de qualité et très variés : boulangeries, restaurants divers, coiffeurs, épiceries…

 

 

Vers le haut

Pour se déplacer et sortir…

  •  Vous avez un accès direct à Paris par la ligne verte du 183 sur la RD5. Si vous voulez aller ailleurs, c’est possible aussi, par le biais du réseau de bus, ou de manière plus écologique en Vélib’, il y a 2 stations Vélib’ dans ce quartier, et vous pourrez vous rendre où vous le désirez en empruntant les pistes cyclables.

  • Vous pourrez vous rendre agréablement vers la place Parmentier par le Promenade du Fort située en contrebas du carrefour de la Halle Venise Gosnat.

 

 

Vers le haut

Petites anecdotes... un peu d'histoire

  • L’église Saint Jean-Baptiste (sur la RD5) érigée en 1936, est en moellons taillés. Elle a été conçue par l'architecte Venner. L'intérieur, en béton, est constitué d'une voûte en carène.
  • Le fort d'Ivry est l'un des seize forts détachés de l'enceinte de Thiers qui protégeaient Paris durant la seconde moitié du XIXe siècle, situé à 3,9 km au sud du mur d'octroi. Le fort d'Ivry est construit de 1841 à 1846 (sous le règne de Louis-Philippe). Il est remarquable par son architecture et sa forme en éperon. Le fort appartient aujourd’hui au ministère de la Défense c’est l’ECPAD (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la défense) qui occupe ce fort depuis 1946.

  • Les fossés du fort accueillent des jardins ouvriers. À la fin du XIXe siècle, l’abbé Jules Lemire, prêtre du diocèse de Cambrai, se lance dans la création de jardins destinés à améliorer la situation des familles ouvrières. Compléments de ressources, ces lieux de libre culture connaissent un nouvel essor durant la Seconde Guerre mondiale.
    C’est en 1909 que sont inaugurés les jardins d’Ivry que l’on peut admirer depuis la route du Fort. Espaces potagers, arbres fruitiers, fleurs et cabanons occupent les 249 parcelles entretenues par des jardiniers amateurs et passionnés. On y a installé depuis quelques années des ruches pour enrichir la biodiversité ivryenne.

  • Construite en 1929, la cité Hartmann était une cité emblématique de la ville qui a accueilli plusieurs générations d’Ivryens. Mais au fil du temps, les immeubles du « 173 » s’étant dégradés, faute d’entretien, il a été décidé de démolir cet ensemble en 2012. Les locataires ont été relogés préalablement par le nouveau bailleur social dans des immeubles flambant neufs. Sur le terrain du « 173 », la construction de quatre-vingt-huit logements et d’un Relais d’assistantes maternelles est actuellement en voie d’achèvement.

 

 

Vers le haut

Haut de page