Ivry aux côtés du peuple Sahraoui ! | Ville d'Ivry-sur-seine
Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche mardi 21 août 2018
Logo label Ville Internet

Ivry aux côtés du peuple Sahraoui !

Où rencontrer les enfants Sahraouis accueillis par la Ville cet été ? Premier rendez-vous le 5 juillet 2015 à 16h.

Pour la septième année consécutive, les Ivryens vont accueillir un groupe d’enfants Sahraouis.
Promouvant une culture de la paix, de solidarité internationale et de soutien du droit des peuples à l’autodétermination, la Ville souhaite mener, via cet accueil, une action à caractère politique et humanitaire, en faveur de la défense des droits de ce peuple, de la libération des prisonniers politiques et de l’organisation d’un référendum sous égide de l’ONU.

Les services municipaux organisent ce qui s’annonce être un grand voyage pour les six enfants de 10 ans en provenance du camp de réfugiés sahraoui d’Assouert (Algérie).

Ils passeront six semaines en France dont un mois entre Ivry et le centre de loisirs des Mathes en Charentes Maritimes. Ils profiteront donc de la mer avec les enfants d’Ivry et tous apprendront à se connaître mutuellement pendant ces vacances.

  • Venez donc les accueillir lors du goûter d’accueil organisé par la Ville le dimanche 5 juillet à 16h, au jardins partagés du Parc des Cormailles, en présence de Séverine Peter, adjointe au maire déléguée aux relations internationales, de Méhadée Bernard, adjointe au maire déléguée à l’enfance et des militants des associations de soutien au peuple sahraoui !
  • De retour du centre de loisirs des Mathes, ils passeront la semaine du 24 au 31 juillet à Ivry où vous pourrez partager un bout de vacances avec eux et contribuer à faire connaître le combat de ce peuple en lutte pour ses droits !

Repères :
Le Sahara Occidental est l’objet d’un différend depuis 1975 entre le royaume du Maroc et le Front Polisario, représentant officiel du peuple sahraoui. Ancienne colonie espagnole, ce territoire a été annexé par le Maroc après le départ des Espagnols. Au bout de quinze années de conflit armé, Marocains et Sahraouis ont signé un cessez-le-feu en 1991 sous l’égide des Nations Unies, avec promesse d’un référendum d’autodétermination pour le peuple sahraoui. Vingt ans après, la question du Sahara Occidental n’est toujours pas réglée malgré de nombreuses résolutions onusiennes. 125 000 Sahraouis vivent toujours dans des camps de réfugiés à Tindouf (Algérie). Les droits fondamentaux des Sahraouis encore installés au Sahara Occidental occupé par le Maroc, sont quotidiennement bafoués.

 

 

Haut de page