Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche lundi 25 septembre 2017
Logo label Ville Internet
Accueil > Les élus > Résultats d'élections > Régionales 2010: à Ivry, 79,7 % pour la liste de gauche Facebook Twitter Transfèrer à un ami Imprimer Zoomer Dézoomer

Régionales 2010: à Ivry, 79,7 % pour la liste de gauche

Au soir du second tour des élections régionales, la liste de gauche l’emporte nettement à Ivry, avec 79,7 % des suffrages exprimés. La droite comptabilise quant à elle 20,3 % des voix.

Poussée à gauche confirmée, ce dimanche 21 mars à Ivry, au soir du second tour des élections régionales. Le score de la liste de la gauche rassemblée (Parti socialiste, Front de gauche, Europe écologie) dépasse de onze points l’addition des suffrages obtenus par l’ensemble des listes de gauche et écologistes lors du premier tour, la semaine dernière.

La liste conduite par Jean-Paul Huchon, président sortant du conseil régional d’Ile-de-France, obtient 9 300 voix, soit 79,7% des suffrages exprimés. La liste conduite par la ministre Valérie Pécresse n’obtient, elle, que 2 370 voix (20,3% des suffrages exprimés).

Autre enseignement du scrutin de ce jour : les électeurs ivryens se sont davantage mobilisés par rapport au premier tour. 45,48% d’entre eux se sont en effet rendus aux urnes, contre 42,55% dimanche dernier. Un taux de participation encore relativement faible, comme n’a pas manqué de le souligner le député-maire Pierre Gosnat.

C’est en tout cas un édile satisfait qui a procédé à la proclamation des résultats pour la commune, vers 22 h 30, en mairie, devant un parterre attentif. Il s’est félicité du « score massif obtenu par les forces de gauche et écologistes qui ont su se rassembler et s’unir pour battre la droite ».

Prochain rendez-vous dans la rue le 23 mars

« Au niveau de notre région également, c’est un désaveu total pour cette droite qui avait la prétention de battre la majorité de gauche élue depuis deux mandats, a poursuivi le député-maire. Par leur vote, les Franciliens ont clairement dit non au projet de Grand Paris de monsieur Sarkozy. » Un vote sanction à l’égard de la politique menée par le gouvernement dont vingt des membres étaient, rappelons-le, engagés dans l’élection régionale.

« Forts de ces résultats, nous avons à faire des régions des territoires de résistance contre la politique ultralibérale de ce gouvernement, a indiqué Pierre Gosnat. Nous avons à nous rassembler pour mettre un terme au projet de suppression des collectivités territoriales. Et à faire du mouvement syndical public-privé du mardi 23 mars un grand moment de lutte et de rassemblement. »

Claire Casati

Voir les résultats complets du 2e tour

En ligne, le 21/03/2010

Haut de page