Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche samedi 26 mai 2018
Logo label Ville Internet

Visite à Ivry-Port

bandeau-ivry-port

Ivry-Port est un quartier séparé du reste de la ville par les voies ferrées. Il est délimité d’un côté par les voies ferrées, de l’autre par la Seine. C’est le plus grand quartier de la ville, et on y trouve la zone industrielle d’Ivry.
Il est actuellement en pleine mutation avec un des projets urbains les plus importants d’Ile-de-France : Ivry Confluences.

L'heure de l'école !

POUR LES BOUTS DE CHOU, LES LOULOUS, LES PETITS, LES PLUS GRANDS ET LES PRÉ-ADO…

ecole_parentsIl y a 5 écoles dans ce quartier :
 
3 groupes scolaires (Maternelle et primaire),

  • Dulcie September
  • Orme au Chat
  • Rosalind Franklin (ouverte à la rentrée 2015)

Il y a aussi le collège Molière et plusieurs types de garderies pour les plus petits. Vous trouverez aussi sur le boulevard Paul Vaillant Couturier la PMI Odette Denis (espace dédié aux enfants et jeunes parents)

Et prochainement il y aura un collège avec le projet Ivry Confluences.

Vers le haut

Sport & loisirs

UN PEU DE SPORT, ÇA NE FAIT JAMAIS DE MAL. ET SE DIVERTIR NON PLUS.

  • Niveau sport, vous êtes servis ! En bas du quartier, pour les scolaires et les associations vous avez le bassin de l’Orme au chat, pour apprendre à nager ou se perfectionner. Sinon, vous avez le complexe sportif du même nom, ainsi que celui de Lénine où se trouve en prime un stade en revêtement synthétique. On y trouve également le plateau d’évolution de l’Orme au chat derrière l’école. Pour les amoureux des sports de combat, il y a la salle Pierre Galais. Vers le Centre-Ville, se trouve le gymnase et les salles des Epinettes.
  • En allant vers la TIRU (usine des déchets) on passe devant le plateau d’évolution Jean Jacques Rousseau (dit JJR entre nous), avec son terrain multisport. En continuant, on arrive devant le Gymnase Dulcie September, qui accueille de nombreuses sections sportives de la ville.
  • maison-citoyenneteJJRousseauPour le reste vous pouvez participer à la vie du quartier dans la Maison de la citoyenneté qui propose différentes activités selon les tranches d’âge. Elle est aussi un lieu de rencontre, d’échange, d’animation, de réunion, de discussion et de formation, vous y trouverez: un EPI, une antenne jeunesse, et de nombreuses associations.

Pour les fêtards, vous avez le Palacio, la fameuse boîte de nuit d’Ivry.

Vers le haut

Atelier peinture sur soie

atelier-travailler_sur_soie-520-201412

Depuis plus de dix ans, deux fois par semaine, Nadia Kachtanoff anime des ateliers de peinture sur soie à la maison de la citoyenneté Jean-Jacques Rousseau.

Un silence studieux règne ce jeudi soir dans une des classes de l’ancienne école Jean-Jacques Rousseau, devenue la maison de la citoyenneté d’Ivry-Port. Après les salutations d’usage, les plaisanteries ou les remarques amicales, ses occupants se livrent à leur loisir favori : la peinture sur soie ! C’est Nadia Kachtanoff qui leur a transmis le virus. À quatre-vingts ans, l’ancienne collaboratrice de Dior, Chanel, et autres grands couturiers, apprécie toujours autant de faire partager son art. « J’aime transmettre mon expérience, voir les gens contents de leur travail. »

Courbé au-dessus du morceau de soie tendu sur un cadre, Didier y peint avec minutie les massives silhouettes créées  par le peintre russe Malévitch. « J’ai découvert cet atelier lors de portes ouvertes, explique le quinquagénaire. J’ai un peu hésité avant de venir, mais j’ai toujours aimé le dessin. Alors, j’ai fini par m’inscrire et je ne le regrette pas. » À quelques pas de là, Tiffaine, sa fille, reproduit au crayon le motif de son futur tableau, première étape du travail. « Je les fais beaucoup dessiner, précise Nadia, c’est primordial. »  Devant elle, sont alignés des dizaines de petits pots. Elle s’en sert pour préparer les couleurs qui, mélangées à de l’alcool à brûler, donneront une âme au foulard, à l’écharpe, ou au tableau souhaités.

Chacun choisit son thème et son objet. Muriel, pieds nus pour être plus près de sa toile, travaille sur une chouette au plumage délicat. Elle est destinée à sa petite-fille. La concentration est maximale. La moindre erreur peut être fatale ! Annie le sait. La gutta - colle destinée à empêcher la couleur de filer - qu’elle a appliquée sur les contours crayonnés du superbe chat de Paul Klee, a légèrement débordé à un endroit. Rien de grave toutefois. Elle pourra quand même l’offrir à sa cousine, grande amoureuse des petits félins ! Il lui suffira, comme à chaque fois, de faire fixer les couleurs par un spécialiste.

Personne ce soir n’a achevé sa tâche, mais tous sont heureux du travail accompli, des instants de complicité qui font que, le jeudi, on oublie les tracas quotidiens en tutoyant l’art. Vivement la semaine prochaine !

Dominique Slimane

Atelier retraités le mardi, de 14 h à 17 h, atelier salariés le jeudi, de 18 h à 20 h. Renseignements : 01 43 90 94 52 (de 9 h à 12 h 30).

Un petit coin de verdure...

square-insurrectionVos enfants sortent de l’école et veulent se dégourdir et jouer avant de rentrer ?

C’est possible au square de l’Insurrection/Chevaleret (des deux cotés de la rue), en face de l’école l’Orme au chat.

Idem à proximité de l’école Dulcie September avec le mail Chanteclair. Bien évidemment ce ne sont pas des espaces réservés uniquement aux enfants. Vous trouverez également près du centre commercial, côté Molière, à l’espace Westermeyer, une aire de jeux, avec des jardins partagés, géré par une association.

Vous pouvez aussi vous promener le long des bords de Seine. Les quais ont été rénovés pour cela, et sont réservés aux piétons.

Cités incontournables du quartier...

Ce vaste quartier possède 2 cités emblématiques

  • En face, vous trouverez la cité Chevaleret, avec son foyer pour personnes âgées. Au rez-de-chaussée il y a une salle dédiée aux arts plastiques avec notamment des cours de poterie.
  • De l’autre côté du parc, au-dessus, et autour de l’école s’étend la cité de l’Orme au chat. Elle est constituée d’immeubles bas de 3-4 étages, et offre des appartements variés, parfois même des duplex. Tout près se dresse cette drôle œuvre d’art, avec sa fameuse gigantesque pierre, que les enfants craignent tant, de peur qu’elle ne leur tombe sur la tête.

Plus loin, vers le centre commercial se situe la cité des Fauconnières. Elle entoure une partie de celui-ci, et on y trouve une de ces entrées. Vous vous demandez pourquoi un tel nom pour une cité ? On le doit à l’ancienne activité des dresseurs de faucons.

Vers le haut

Faire ses courses...

  • Le petits commerces se situent principalement rue Lénine (vous trouverez en face de la cité des Fauconnières un Franprix) et place Gambetta.
  • Sinon vous avez le centre commercial « Quai d’Ivry », avec un supermarché et des boutiques.

Pour le reste, Ivry est une ville en perpétuelle évolution, les commerces de proximité sont de qualité et très variés : boulangeries, restaurants divers, coiffeurs, épiceries…

Vers le haut

Pour se déplacer et sortir…

  • Ce quartier est directement rattaché à Paris. On s’y rend par la station Gare d’Ivry-sur-Seine du RER C. Si vous voulez aller ailleurs, c’est possible aussi, par le biais du réseau de bus, ou de manière plus écologique à Vélib’, et oui, il y a 6 stations Vélib’ dans ce quartier, et vous pourrez vous rendre ou vous le désirez en empruntant les pistes cyclables.
  • La ville soutient le projet de prolongement de la ligne 10 du métro jusqu'à Gambetta, des études sont en cours au Syndicat des transports (STIF).

Pour rejoindre d’autres quartiers par des chemins agréables je vous conseille la passerelle Müller, pour aller au Centre-Ville ou à Louis Bertrand

Vers le haut

Petites anecdotes... un peu d'histoire

  • Cette tête de bœuf vous dit quelque chose ? Il s'agit des anciens abattoirs municipaux situés rue Pierre Rigaud, qui ont été démolis en 1977. La décision de les construire fut prise par une délibération du conseil municipal du 28 juillet 1899. Leur construction fut confiée à l'architecte Guillemin. On y trouvait des bergeries, des hangars abreuvoirs…

    Avec le projet Ivry confluences, Ivry a renforcé son pôle de gérontologie, ce qui a donné nom à l’appellation « Silver Valley » ou « Silver Economy ».
  • Dans le ciel vous apercevez deux cheminées qui rejettent de la vapeur d’eau très compacte. C’est la TIRU (Traitement Industriel des Résidus Urbains), une filiale d’EDF qui valorise nos déchets en une énergie renouvelable, fiable, locale et compétitive. Ivry « met à feu » les plus grands fours d’incinération au monde, dès 1969. Pour faire simple, c’est l’usine de traitement des déchets du Syctom située à la limite entre Ivry et Paris.
  • À la sortie du quartier, en allant vers Alfortville, vous aller passer devant les deux tours de l’atelier de Montrouge. Du fait de l’architecture spéciale de ces bâtiments, datant des années 60, ils sont classés, et font l’œuvre d’une réhabilitation de leur intérieur.
  • Si vous regardez en face de vous, à la confluence de la Marne et de la Seine, une construction bien orientale : le complexe Chinagora.

Vers le haut

Haut de page