Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche jeudi 19 octobre 2017
Logo label Ville Internet

Semaine de la mémoire 2016

Du 25 au 31 janvier 2016. Le programme complet est disponible en téléchargement.

A l’occasion de la Semaine de la Mémoire, participez à un atelier d’écriture en ligne en rédigeant votre « Page-souvenirs».

Lundi 25-vendredi 29

9h-12h/14h-17h
Service Archives-Patrimoine/Cabinet de curiosités
Hôtel de ville

Grandir après la shoah : dessins d’enfants

Des dessins réalisés par des enfants, orphelins de leurs parents morts en déportation, sont conservés dans le fonds des Archives municipales. Rarement montrés, ils donnent à voir la vie quotidienne de ces jeunes enfants accueillis dans des foyers par des moniteurs qui recouraient aux arts plastiques pour permettre aux orphelins d’extérioriser leurs sentiments.
Mini-exposition ouverte à tous.

Mardi 26

 janvier19h

Médiathèque/Auditorium Antonin Artaud

152 avenue Danielle Casanova

Après les camps, la vie…

Pour tous les survivants juifs des camps d’extermination, le retour en France en 1945 fut une épreuve toute particulière dont on sous-estime encore aujourd’hui la portée. Comment renouer avec le fil d’une vie interrompue dans une telle violence ? Dans ce film, des hommes et des femmes racontent ce que fut leur vie après les camps. Avec les récits, entre autres, de Simone Veil, Isabelle Choko, Marceline Loridan-Ivens...
Projection-débat en présence de la réalisatrice du documentaire Virginie Linhart et d’Isabelle Choko.
Entrée libre dans la limite des places disponibles. Durée du film : 1 h 15.

Mercredi 27 janvier

 19h

Médiathèque/Auditorium Antonin Artaud
152 avenue Danielle Casanova

Sur ma colline. Rwanda, mais avant ? Et puis après.

Adaptée du livre SurVivantes d’Ester Mujawajo et Souâd Belhaddad.

Esther, Rwandaise, dans sa cuisine à Bruxelles, attend la venue de ses trois filles dont la dernière, Baba, va fêter ses vingt ans le lendemain. "Tu as l’âge du génocide" lui dit sa mère avec douceur. Moment de grande joie pour cette famille qui aime rire et danser. Et bien sûr, intense moment de souvenir et de retour à la vie d’avant le génocide des Tutsi de 1994... Et après. Sur ma colline, entre récit, musique, danse, tragédie et humour, résonne comme une grande leçon d’humanité.

Initiative proposée par l’association Appui Rwanda.

La pièce sera suivie d’un débat avec Souâd Belhaddad, auteure et metteuse en scène, Aurore Déon, comédienne et Marie-Odile Godard, psychanalyste, chercheur en sciences humaines.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Jeudi 28 janvier

14h30
École Barbusse A et B
Fleurissement des  plaques à la mémoire des enfants juifs déportés

19h
Service Archives-Patrimoine/Cabinet de curiosités
Hôtel de ville
Le cabinet de curiosités ouvre ses portes
En 1939, un abri est aménagé dans le sous-sol de la mairie pour permettre au personnel communal de continuer à travailler en cas de bombardement. Préservé, ce lieu de mémoire insolite abrite désormais un petit espace muséographique, véritable cabinet de curiosités, où vous pourrez découvrir au travers de mini-expositions, des documents et objets sortis des collections des Archives municipales.
Inauguration ouverte à tous.

Vers le haut

Vendredi 29 janvier

10h30

Hôtel de ville
Les élèves de l’école Einstein se rassemblent en hommage aux enfants juifs déportés d’Ivry.
Cérémonie organisée par l’Association pour la mémoire des enfants juifs déportés d’Ivry.

14h30
École Dulcie September
Fleurissement des plaques à la mémoire des enfants juifs déportés

À partir de 18h30
Galerie Fernand Léger

93 avenue Georges Gosnat

Différents trains
Différent trains, pièce emblématique de Steve Reich écrite en mémoire de la Shoah, fait entendre la plainte des déportés au travers de voix enregistrées mêlées aux sons de trains et à la musique d’un quatuor à cordes. Le collectif d’artistes qui l’interprète inscrit sa démarche artistique dans la quête d’une liberté qui serait la seule réponse à la négation de l’humain. Trains de l’absurde, de la folie destructrice /Trains de l’évasion, du désir de vivre, du rêve et de la méditation.
Quatuor TALEA /Collectif d’arts vivants : Danica Bijeljac vidéaste, Isabelle Frank peintre, Djelali Ammouche comédien et scénographe, Christine Massetti compositrice-violoniste, Byron Wallis violoniste, Caroline Simonnot altiste, Bohdana Horecka violoncelliste.
Initiative proposée par le conservatoire municipal et la galerie Fernand Léger.
Quatre représentations : 18h30, 19h15, 20h, 20h45
Entrée libre (places limitées)

Vers le haut

Samedi 30 janvier

9h

École Thorez A et B
Fleurissement des  plaques à la mémoire des enfants juifs déportés

10h30

Médiathèque/Auditorium Antonin Artaud
Petite salle
152 avenue Danielle Casanova

Grandir après la Shoah
Que devinrent les enfants de déportés après la Libération ? Accueillis dans des foyers, ils y réapprennent le goût de la vie. Traces longtemps oubliées de leur histoire, les dessins qu’ils ont réalisés refont surface. Témoignage inestimable de l’état d’esprit des enfants et de leur entourage, ils sont l’objet du livre d’Isabelle Lassignardie et Serge Wolikow Grandir après la Shoah.
Rencontre avec Isabelle Lassignardie, animée par le service municipal Archives-Patrimoine.
Présentation accompagnée d’une vente du livre en partenariat avec la librairie Envie de lire.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

13h-15h
Médiathèque/Auditorium Antonin Artaud
Petite salle
152 avenue Danielle Casanova

De l’Histoire à nos histoires
L’atelier d’écriture permettra de dérouler le fil du souvenir grâce aux mots qui se feront les gardiens de la mémoire célébrée, mémoire vive, pour se prémunir contre toutes répétitions de l'histoire.
Atelier animé par Anne-Marie Pédezert.
Réservation par mail :
mediatheque.adultes(at)ivry94.fr ou sur place en secteur adultes. La participation à la présentation du livre Grandir après la Shoah conditionne l’inscription à l’atelier
Sandwichs fournis pour le déjeuner.

11h30
Square des Alliés
Rue Jean-Marie Poulmarch

Lecture de poésie
La Guerre de 14-18 fut qui n’a épargné les artistes, les écrivains et les poètes. Certains sont morts au front, comme Péguy, ou ont été blessés, comme Apollinaire. Beaucoup, connus ou pas, ont écrit des poèmes dans les tranchées. Des poètes aussi se sont élevés contre la guerre. Certains ont rendu hommage aux soldats inconnus, qu’ils soient Français ou originaires des colonies, comme les tirailleurs du Sénégal ou d’Afrique du Nord. Un palmier sera planté dans le square à la mémoire de ces soldats.
Manifestation organisée par la Biennale des poètes et Convergence citoyenne ivryenne.
Ouvert à tous.

17h

Médiathèque/Auditorium Antonin Artaud
152 avenue Danielle Casanova

Auschwitz et après
Charlotte Delbo a fait partie du Convoi du 24 janvier 1943, seul convoi de résistantes françaises à avoir été dirigé vers Auschwitz-Birkenau. Quelques années après sa libération, elle écrit une trilogie, Auschwitz et après. Elle y raconte le vécu de ses compagnes : le départ de Paris, l’arrivée au camp, la vie là-bas, leur calvaire au quotidien, leurs interrogations existentielles, et, pour certaines, le retour. La lecture de textes extraits de cette œuvre de Charlotte Delbo donnera à entendre une parole à la fois historique et poétique.
Initiative proposée par les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (AFMD).
Lecture-spectacle de textes extraits de l’œuvre de Charlotte Delbo avec les comédiennes Sandrine Bestel, Fabienne Margarita, Aude Sabin.
Entrée libre dans la limite des places disponibles. Durée : 1h.

Vers le haut

Dimanche 31 janvier

10h30

Hôtel de ville
71e anniversaire de la libération des camps d’Auschwitz

Parc départemental Maurice Thorez puis Hôtel de ville

Organisée par la Ville d’Ivry-sur-Seine et les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (AFMD), cette cérémonie commémore la libération des camps d’Auschwitz, le 27 janvier 1945.
Avec la participation de la chorale du Moulin et le chœur d’enfants du conservatoire municipal.
À l’issue de la commémoration, visite commentée du Cabinet de curiosités. Ouvert à tous

15h00
Cinéma Le Luxy
77 avenue Georges Gosnat

La Petite prairie aux bouleaux
De retour à Paris, Myriam, cinéaste et grand reporter, se rend à une cérémonie de commémoration de la libération des camps d'extermination nazis. Une tombola  y est organisée et c'est Myriam qui gagne le gros lot : un billet pour Cracovie, ville polonaise proche d'Auschwitz.  Elle commence par refuser puis décide de faire ce voyage et de retourner  sur les lieux de son adolescence meurtrie.
De Marceline Loridan-Ivens, France, 2003. Avec  Anouk Aimée, August Diehl, Claire Maurier.
La projection sera suivie d’un débat en présence de Marceline Loridan-Ivens.
Initiative proposée par l’association pour la mémoire des enfants juifs d’Ivry et le cinéma Le Luxy.

Tarif : 3,50 €. Durée 1h30.

Vers le haut

Haut de page