Les enfants réfugiés sahraouis à la rencontre d’Ivry Ville-monde | Ville d'Ivry-sur-seine
Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche mardi 21 août 2018
Logo label Ville Internet
Accueil > Découvrir la ville > International > Actus internationales > Les enfants réfugiés sahraouis à la rencontre d’Ivry Ville-monde Facebook Twitter Transfèrer à un ami Imprimer Zoomer Dézoomer

Les enfants réfugiés sahraouis à la rencontre d’Ivry Ville-monde

Semaine riche en rencontres pour les enfants réfugiés sahraouis accueillis par la Ville depuis le 2 juillet. Duha, Ajla, Yahya, Brahim et Yacoub ont reçu un accueil extrêmement chaleureux au centre de loisirs Barbusse, qui leur a fait oublier, la chaleur du désert algérien, les conditions de vie du camp de réfugiés, le manque de services à la population, l’oppression politique et le contexte de lutte pour l’indépendance de leur pays, le Sahara Occidental. Au centre de loisirs, ils ont rencontré les petits copains ivryens avec lesquels ils ont passé la semaine à partager, en toute insouciance, des jeux, des histoires, des visites de la Ville (Moulin d’Ivry, parc des Cormailes, etc), des goûters, etc. Sans compter les rencontres ou le diner avec les parents que la responsable du centre, Jeannette, avait organisés.

Les enfants ont aussi découvert que chaque promenade à Ivry est l’occasion de rencontrer des citoyens ravis de leur venue et de savoir que la Ville est en soutien de cette cause trop souvent ignorée.

Quand elle a su la provenance des enfants, Sica, qui tient le manège à côté du parc départemental des Cormailles, n’a pu s’empêcher de leur proposer un 2è tour de manège gratuit et de leur apporter un énorme sac  de vêtements : « J’ai été touchée quand j’ai su d’où venaient les enfants. J’ai ressenti l’envie de les aider. Ce n’est pas grand-chose ; un petit plus pour leur séjour. Cela fait plaisir de voir les enfants sahraouis souriants et heureux», confie-t-elle avant de prendre un « photo de famille ».

Même émotion pour Habbiba, maman d’un des enfants ayant passé la semaine au centre Barbusse avec les enfants sahraouis : « c’est une chance pour moi et mes enfants que d’accueillir ces enfants à Ivry» lâcha-t-elle, avant de proposer de leur cuisiner un couscous de fête, partagé en toute solidarité et convivialité.

Après le goûter solidaire du dimanche 10 juillet qui est venu clôre cette semaine en beauté, les enfants sahraouis poursuivent leur séjour vacances aux Mathes en Charentes – Maritime, forts des belles rencontres et des souvenirs des ivryens, petits et grands, rencontrés. Ivry solidaire, merci à tou-te-s!

Le Sahara Occidental :

En 1976, le Front Polisario proclame l’indépendance du territoire et crée la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), reconnue par l’Union Africaine. Alors que la guerre éclate entre le Maroc et le Front Polisario, des dizaines de milliers de sahraouis fuient les bombardements pour des camps de réfugiés installés dans le désert Algérien près de Tindouf (voir carte). En 1991, un cessez-le-feu est signé et l’Organisation des Nations Unies envoie sur place une mission, la MINURSO, afin de permettre la mise en place d’un référendum d’autodétermination. A ce jour, la mission est toujours sur place et le référendum n’a pas encore eu lieu.

Haut de page