Jalazone et Jifna (Palestine) | Ville d'Ivry-sur-seine
Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche mercredi 22 août 2018
Logo label Ville Internet

Jalazone et Jifna (Palestine)

 

carte_jifna2_01

Le camp de Jalazone est situé à 7km de Ramallah en Cisjordanie. Il est installé, suite à la création de l’état d’Israël, sur les terres du village chrétien de Jifna. Le souhait de la ville d’Ivry est de travailler dans un esprit de paix et de partage sur ce territoire, malgré les différences religieuses, socio-économiques de ces deux communautés.
En 2012 un accord de coopération a été signé entre Ivry-sur-Seine, Jifna et Jalazone. Il a pour objet de fixer le cadre des actions de coopération et de viser les échanges (jeunesse, culture, etc.) ainsi que l’amélioration des conditions de vie des populations.

Actions de coopération


De 2003 à 2014, la ville d’Ivry a accueilli durant trois semaines six enfants de 13 à 15 ans dans le cadre du séjour international « Village du monde ».

De 2006 à 2008, le projet Back to School (Retour à L’Ecole) développé en partenariat avec Ivry a permis de favoriser la scolarisation des enfants des familles palestiniennes les plus pauvres en fournissant le matériel scolaire nécessaire. Ainsi, une cinquantaine d’enfants entre 10 et 14 ans en ont bénéficié. 

En 2009, Ivry-sur-Seine a nommé Marwan Barghouti, citoyen d’honneur de la commune.

En 2013, une quinzaine de jeunes ivryens sont partis en Palestine à Jifna-Jalazone. Les jeunes ont été hébergés dans les familles, ont échangé avec des jeunes de leur âge et ont visité la Cisjordanie.

En 2014/2015 et 2015/2016, la ville d’Ivry-sur-Seine en partenariat avec l’Institut français de Ramallah, a mis en place des cours de français ainsi que des animations culturelles à destination d'adolescents (13-15 ans) et d’adultes de Jifna et du camp de Jalazone.

De 2014 à 2017, à l’occasion d’Ivry-en-fête, la Médiathèque d’Ivry réalise une vente de livres déstockés et propose de reverser  les recettes  à Jalazone pour une action de soutien à la lecture. Ce soutien financier permet d’abonder des projets pédagogiques et de renforcer le fonds de la bibliothèque du centre social du camp de Jalazone.

La ville d’Ivry-sur-Seine a également promu la culture et le spectacle vivant palestinien en travaillant depuis de nombreuses années avec le Théâtre National de Palestine. Les deux créations d’Adel Hakim « Antigone » et « La Rose et le Jasmin » ont été jouées en langue arabe lors de l’inauguration du Centre Dramatique National en décembre 2016.

En ce printemps 2017, La ville dénonce l’acharnement de l’autorité israélienne sur les prisonniers politiques palestiniens en soutenant la grève de la faim illimitée, « Liberté et Dignité », initiée le 17 avril 2017 par le député Marwan Barghouti.


Haut de page