L’un des derniers témoins de l’Affiche rouge | Ville d'Ivry-sur-seine
Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche mardi 21 août 2018
Logo label Ville Internet

L’un des derniers témoins de l’Affiche rouge

Le 21 février 1944, vingt-deux résistants du groupe Manouchian sont fusillés par les nazis. Le 21 février 2010, lors d’une cérémonie leur rendant hommage au cimetière parisien d’Ivry, l’un des derniers témoins du groupe, Henri Karayan, a accordé une interview à l’Hebdo.net.

Plus d'infos
Découvrir l'exposition
Ces étrangers et nos frères pourtant

C’étaient des Francs-Tireurs et Partisans (FTP) de la Main d’œuvre immigrée (MOI). Des étrangers, communistes, qui luttaient contre l’occupant allemand. Ils sont restés célèbres car la propagande nazie avait placardée dans toute la France une affiche, sur fond rouge, censée les discréditer. Quatre d’entre eux étaient Ivryens : Celestino Alfonso, Roger Rouxel, Robert Witchiz et Wolf Wajsbrot.

Voir l'interview donnée par Henri Karayan à lHebdo.net (5'53).

Catherine Mercadier
En ligne, 24/02/2010

Réagissez à cet article

  • Danglade, le 06/04/2010 à 18:58 :
    merci de perpétuer le souvenir des anciens combattants étrangers qui se sont battus pour la liberté et la libération de la France . c'est bien de donner la parole aux derniers combattants survivants qui sonts la mêmoire vivante de cette époque . Pour ma part je me suis permis d'écrire une lettre posthume pour Olga Bancic la seule femme du groupe qui a fait le sacrifice de sa vie pour que Vive la France libre . c'est pour cela que je lui aie rendu hommage, parce qu'elle le vaux bien . comme l'a dit Missak Manouchian : nous n'avons pas hérité de la nationalité Française , mais nous l'avons mérité .
Laisser un commentaire
Validation

Pour valider le formulaire, saisissez les 3 derniers caractères de la série (sans ajouter d’espace entre les caractères).

  • H
  • F
  • S
  • A
  • 3
  • J
  • E
  • W

*Champs obligatoires

Haut de page