C’est le 8 mars 1975 que l’ONU se mit à célébrer officiellement la journée internationale des droits des femmes. Chaque 8 mars depuis lors dans le monde entier, des femmes et des hommes rappellent  haut et fort que chaque  femme doit pouvoir exercer sa liberté et ses choix, notamment le droit de vivre sans violence, le droit à l’éducation, le droit de participer aux décisions, à égalité et le droit de recevoir un salaire égal pour un travail égal.

Si ces droits progressent dans de nombreux pays, ils ne sont jamais acquis, et si on ne les protège pas avec détermination ils peuvent régresser, voire disparaitre à tout instant. Récemment dès leur retour brutal au pouvoir en Afghanistan après 20 ans d’absence, les talibans se sont empressés de priver les filles d’éducation, et d’enfermer toutes les femmes dans la solitude de leur foyer.

En France, 113 féminicides ont eu lieu en 2021 et fin janvier 2022, 8 femmes avaient déjà succombé sous les coups de leurs compagnons. Si la Ville d’Ivry a fait du combat pour l’égalité un de ses engagements fondamentaux depuis bien longtemps, il est nécessaire de rappeler chaque année à quel point le chemin est escarpé pour y parvenir, et à quel point nous sommes plus que jamais déterminé.es à le mener.

Nathalie Leruch
Adjointe au maire déléguée à la lutte contre les discriminations

Télécharger le programme complet

Retour en haut de page