441-breve-4-RDV-education-1500-credit_Premieres-solitudes_Claire-Simon.jpg
© Premières solitudes - Pierre Simon

Des adolescents, Françoise Dolto disait qu’ils sont comme le homard pendant la mue, sans carapace, confronté à tous les dangers… Programmé en avant-première, Premières solitudes sera projeté le 11 novembre, au Luxy, dans le cadre des « Rendez-vous de l’éducation ».

« Le tournage de ce film a constitué pour nous une véritable expérience humaine, raconte Hugo, 18 ans, l’un des dix élèves de la classe de première du lycée Romain Rolland ayant participé au tournage. Nous avons eu des entretiens filmés avec Claire Simon où elle nous a découverts et appris à nous connaître.»

Au fur et à mesure de ces rencontres, il est apparu que la solitude vécue par ces adolescents constituerait le fil rouge du film. Ce long-métrage est la concrétisation d’un projet initié par le Luxy. « Il y a deux ans, nous avons proposé à Claire Simon de réaliser un court-métrage, explique Jean-Jacques Ruttner, responsable de l’équipement culturel. La rencontre avec les élèves a été très forte et de là est né ce film qui a dépassé le cadre initial.»

Pour Marie Bayard, chargée de mission à la scolarité à la Ville, la thématique traitée dans le film, rejoint les préoccupations de nombreux parents : « Cette période est aussi un cap à passer pour les ados où de nombreuses transformations et interrogations interviennent. Les questions posées par ce film participent pleinement à l’éducation.» Sarah Logereau, enseignante en première L option cinéma, a conduit ce travail avec ses élèves: « Par le biais de ce projet, j’ai eu accès à leur vie familiale et cela a forcément modifié nos rapports. Un lien très fort s’est noué entre nous

Claude Bardavid

En avant-première, projection de Premières solitudes en présence de Claire Simon et des acteurs, le 11 novembre à 17h30 au Luxy: 77 avenue Georges Gosnat. 01 72 04 64 60.

Retour en haut de page