459-actu-3-Le-Corre-1500-credit-Philippe-Matsas-Leemage.jpg
L’auteur règne en maître sur le roman policier français depuis une trentaine d’années. © Philippe Matsas Leemage

Il est probablement l'auteur de polar le plus primé de l'hexagone. Le plus sombre aussi. Hervé Le Corre est un écrivain engagé, passionné, talentueux, que L’Express qualifie de « conteur des ombres et des (faibles) lumières à l’immense puissance romanesque ». Il s'est rapidement imposé avec une dizaine de romans qui parlent aussi bien de l'histoire (L’homme aux lèvres de saphir)  que de l'actualité (Prendre les loups pour des chiens).

Il sera l’invité de la médiathèque pour parler, entre autres, de son dernier opus, Dans l'ombre du brasier (Rivages), qui se déroule durant les dix derniers jours de la Commune de Paris, la terrible « semaine sanglante ». Sur les traces d’un combattant, Nicolas Bellec, mais aussi d’un flic « communeux » (les « roussins » - policiers - se sont enfuis à Versailles), Antoine Roques. Ce dernier piste un tueur alors que la ville, après deux mois de libération et de rêves, plonge dans la guerre civile et le carnage.

Gérard Streiff

Café littéraire avec Hervé Le Corre le 16 mars à 10h30 à la médiathèque, 152 avenue Danielle Casanova. 01 56 20 25 30.

En images

Retour en haut de page