actu-hand-ivry_Chambery-2_octobre_2019-1500-credit-frederic_iriarte.jpg
Explosion de joie des joueurs de l’USI et du public de Delaune au coup de sifflet final. © Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric Iriarte

La joie au coup de sifflet final était à la hauteur de la prestation des Rouge et Noir : énorme ! Et il fallait bien cela pour battre Chambéry, vainqueur de la coupe de France 2019 et troisième de Starligue la saison dernière. Morts de faim, les joueurs de l’US Ivry ont dévoré leur adversaire en défense, faisant preuve d’une solidarité et d’une agressivité remarquable. Sans compter un Maté Sunjic intraitable dans les buts (15 arrêts à 38%). En attaque, les hommes de Sébastien Quintallet ont su prendre leur temps pour construire leurs offensives et percer la défense savoyarde, sous l’impulsion d’un très bon Linus Persson (9 buts) et d’un rageur Benjamin Bataille (6 buts).

Était-ce la frustration de la défaite injuste à Chambéry la saison dernière (défaite d’un but après un pied adverse non sifflé) ? Peut-être. Mais il semblerait surtout que les Rouge et Noir soient cette saison sur une nouvelle dynamique positive. Après une défaite inaugurale sans panache contre Nîmes (26-32) puis à Dunkerque (22-26), les Ivryens viennent d’enchaîner un nul contre Aix (23-23), et deux victoires à Saint-Raphaël (28-31) et contre Chambéry, donc. 7e ex-aequo avec  5 points, l’US Ivry voudra poursuivre cette belle série ce mercredi 9 octobre à Tremblay.

Prochain match au gymnase Delaune : contre Paris le 16 octobre à 20h30.

Philippe Gril

Voir le diaporama des photos légendées

Retour en haut de page