490-actu-1-fete-des-Solidarite-internationale-1500-201911.jpg

C’est l’une des plus belles voix d’Afrique du Nord, fervente et fière ! Son chant évoque les nomades et les dunes de son vaste désert, le Sahara occidental. Pourtant, Aziza Brahim n’a jamais foulé la terre de ses ancêtres, comme nombre de ses compatriotes. Elle est née en 1976 dans les camps de réfugiés sahraouis proches de Tindouf, dans le sud de l’Algérie. Puis elle a fait ses études à Cuba avant de s’installer à Barcelone où elle vit depuis presque vingt ans.

De son exil, l’artiste invente un blues à la fois pop et touareg. Ses textes disent une lutte pacifique et poétique, dénonçant la politique marocaine à l’égard du peuple sahraoui qui ne peut plus vivre sur sa terre. Depuis 1976, son territoire, qui s’étend sur 266 000 km², est occupé par les autorités marocaines tandis que le Front Polisario revendique l’ indépendance des Sahraouis et demande un référendum d'autodétermination. La situation est ainsi bloquée depuis plus de 40 ans, avec des répercussions dans l’Hexagone !

Censure d’État

En mars dernier, Aziza Brahim devait en effet se produire à l’Institut du monde arabe (Ima) à Paris mais elle a finalement été déprogrammée. « Ce n’est un secret pour personne : le concert a été annulé suite à la pression de l’ambassade du Maroc et des mécènes marocains, avait-elle alors expliqué dans les colonnes du Monde du 26 avril 2019. Je ne comprends pas qu’une institution publique, en France, qui sait à quel point la liberté d’expression n’est pas respectée au Maroc, cède à ce chantage. »

Depuis, elle est revenue en France et sera à Ivry dans le cadre du Festival des solidarités internationales. Son concert est organisé en partenariat avec l’Association des amis de la République arabe sahraouie démocratique (AARASD 94).

Au fil du temps, le message de la chanteuse se fait plus universel, évoquant les différents peuples apatrides : « J’essaie de saisir le sentiment de nostalgie de mes aînés vis-à-vis de la terre qui leur a été confisquée et leur vie passée dans leur pays. Mais je sais qu’il ne s’agit pas seulement de nous, a-t-elle déclaré sur la radio Fip où elle était invitée en octobre pour présenter son cinquième album intitulé Sahari. Il y a actuellement 70 millions de personnes déplacées dans le monde. 26 millions d’entre eux sont des réfugiés. »

Catherine Mercadier

Concert d’Aziza Brahim, le 30 novembre à partir de 19h30, au Hangar, 3-5 rue Raspail. Gratuit sur inscription dans la limite de deux places par personne sur contactrelationpublic@ivry94.fr  

Festival des solidarités internationales !
Du 15 au 30 novembre, la Ville et les associations d’Ivry vous proposent des expositions, spectacles, projections, ateliers et débats.

Vendredi 15, 18h30 : vernissage de l’exposition des photos de Malie Letrange, « Une enfance sahraouie ». Salle 1 de l’Espace Robespierre et grilles du parc Robespierre.

Dimanche 17, 14h-18h, et samedi 30, 10h-17h : « Une œuvre éphémère pour la paix », venez créer collectivement une œuvre dédiée à la justice et à la paix. Espace du Forum social ivryen (le 17), 10 promenée Gérard Philipe dans le Centre Jeanne Hachette, et lors du Chémar de Léon (le 30), place Jean-Ferrat.

Mardi 19, 20h-22h30 : soirée sur les transitions écologiques et citoyennes. Salle Voltaire, place Voltaire.

Mercredi 20, 10h-20h : journée d’animation pour la découverte de l’Afrique. Salle 5 de l’Espace Robespierre.
13h-18h : atelier créatif d’artisanat. La Petite Pagaille, 65 rue Molière.
19h30-23h : projection-débat autour du court-métrage réalisé cet été en Palestine par de jeunes Ivryens.

Vendredi 22, 19h-23h : projection-débat du film Burkinabè Bounty. Salle 5 de l’Espace Robespierre.

Samedi 23, 18h-23h : spectacle de musique traditionnelle du Mali. Salle Saint-Just, 30 rue Saint-Just.

Dimanche 24, 13h-20h : projection-conférence sur la culture kabyle et berbère. Salle 3 de l’Espace Robespierre.

Jeudi 28, 18h30-22h : table-ronde sur la paix. Salle 2 de l’Espace Robespierre.

Samedi 30, 19h30 : concert d’Aziza Brahim. Le Hangar, 3/5 rue Raspail.

Demandez le programme !

Retour en haut de page