ivrymotiv-1500-final-2020.jpg

« Pour pouvoir poursuivre mes études, je devais absolument changer d’ordinateur car le mien était obsolète… J’ai monté un dossier auprès du service municipal de la jeunesse, puis je suis passée en commission. » C’est dans le cadre de Coreus (Contrat de réussite solidaire) qu’Ana Gomes, 21 ans, étudiante en master I d’arts plastiques à l’université Panthéon-Sorbonne, a pu s’équiper avec l’aide de la Ville. Valoriser et développer la réussite des jeunes ivryens est la volonté d’Ivry Motiv’ depuis 2016. Cette année, l’initiative est placée sous le parrainage de Jamel Debbouze. Après sa prestation au dernier Ivry en fête, le comédien a reversé son cachet de 60 000 € au fonds de dotation Ivry Motiv’. Un don qui accroit les moyens de soutenir les jeunes dans leurs projets.

« La spécificité de notre ville, c’est la solidarité, témoigne Ana, originaire d’une famille modeste, et qui est née et a grandi à Ivry. Cet environnement a forgé mon esprit et ma manière de voir le monde. » Aujourd’hui, elle envisage de se tourner vers l’art-thérapie, c’est-à-dire soigner les patients avec l’art.

Ouvrir des portes

Rompre avec l’image caricaturale et négative trop souvent galvaudée des jeunes de banlieue est aussi l’un des objectifs d’Ivry Motiv’. Car même dans un contexte difficile, nombre d’entre eux s’en sortent avec talent. Tel est le cas d’Abdoulaye Doumbia, 26 ans, arrivé à Ivry de Côte d’Ivoire il y a dix ans. Son CAP d’électricien en poche, il a été accompagné par la Mission locale et le service municipal de la jeunesse pour rechercher un emploi. « Cela m’a beaucoup aidé, reconnaît-il. J’ai appris à faire un CV et une lettre de motivation, à me préparer aux entretiens. C’est par ce biais que j’ai trouvé du travail il y a un an. » Abdoulaye a également été soutenu pour faire une demande de logement social dans le cadre d’un Dalo (Droit opposable au logement). « Aujourd’hui, j’habite et je bosse à Ivry, déclare-t-il. J’y ai de la famille, des amis. Ici, on a tout pour réussir dans la vie ! »

Ana, Abdoulaye et beaucoup d’autres font partie de la galerie de portraits de jeunes commandés par la Ville au photographe ivryen Emmanuel Garcia, 30 ans. Une série de clichés à découvrir dans l’exposition La jeunesse s’affiche à l’Espace Gérard Philipe, l’un des points d’orgue de cette 5e édition d’Ivry Motiv’. Cette exposition est aussi l’opportunité pour les jeunes de découvrir les différents dispositifs qui leur sont dédiés pour se loger, se cultiver, travailler, s’engager, se former, s’épanouir et prendre soin de soi.

Ivry Motiv’ promeut comme tous les ans différentes initiatives (lire encadré ci-contre), notamment en matière de formation et d’emploi. C’est aussi l’occasion de débattre et de réfléchir sur des thématiques liées à la jeunesse, ou encore de monter sur scène pour exprimer son talent artistique. Parmi les nouveautés, une après-midi dédiée à l’e-sport, en partenariat avec O’Gaming et l’association Women in Games. Un rendez-vous pour découvrir le phénomène e-sport et ses métiers, s’initier à ses principaux jeux, assister à un tournoi de haut niveau et rencontrer des pros. À vous de jouer !

Sylvie Moisy

Prenez date !
Quelques temps forts parmi les initiatives proposées :

- Lancement d’Ivry Motiv’ et vernissage de l’exposition Affreux, sales et fainéants: la jeunesse s’affiche, le 14 février à 18h30, Espace Gérard Philipe (Centre Jeanne Hachette, entrée rue Raspail).

- « L’État est-il le seul responsable de la situation actuelle des banlieues en France ? », débat en présence de Bakary Diombera, acteur dans Banlieusards, le 15 février de 14h à 18h, Espace Gérard Philipe (Centre Jeanne Hachette, entrée rue Raspail).

- Tournoi de foot solidaire avec l’association Solidaritess, le 16 février de 10h à 18h, gymnase des Epinettes (62 rue Lénine).

- À tir d’elles, théâtre, expo et débat sur le thème des violences, le 17 février de 16h à 20h, Espace Gérard Philipe (Centre Jeanne Hachette, entrée rue Raspail).

- Forum des entreprises et de l’emploi, le 20 février de 14h à 18h, Théâtre des Quartiers d'Ivry - Centre dramatique national du Val-de-Marne (place Pierre Gosnat).

- E-sport games : comprendre l’e-sport et jouer ! le 22 février de 13h à 21h, O’Gaming - Centre commercial Quai d’Ivry, (dernier étage), entrée libre.

- Japan day, des ateliers pour faire découvrir la culture japonaise, le 21 février de 10h à 18h, à Espace Gérard Philipe (Centre Jeanne Hachette, entrée rue Raspail).

- Aprèm’ des talents : repas partagé suivi d’une scène de jeunes talents ivryens, le 29 février de 12h à 18h, au Hangar - Le Tremplin (3-5 rue Raspail). Concert de clôture à 20h.

- Les Misérables, projection suivie d’une rencontre avec l’acteur Almany Kanouté, le 1er mars à 17h30, au Luxy (77 avenue Georges Gosnat).

- Motiv’ ta fête, restitution des temps forts, buffet et animations musicales, le 6 mars de 20h à 23h30, salle du conseil, hôtel de ville (esplanade Georges Marrane).

Programme complet ici  

Retour en haut de page