536-actu-3-commerces-1500-David-Merle.jpg
Une cinquantaine de commerçants ont participé à la réunion en visioconférence organisée par la municipalité, le 26 novembre. © Mairie d’Ivry-sur-Seine - David Merle

Ils sont frappés de plein fouet par la crise sanitaire. Les 900 commerces d’Ivry, dont les deux tiers sont qualifiés de « non-essentiels », souffrent pour une grande partie d’entre eux d’une baisse jamais vue de leur activité et de leur chiffre d’affaires. Le 26 novembre, la municipalité a organisé une table ronde en visioconférence, en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie, la Chambre de métiers et de l’artisanat, et le Territoire Grand-Orly Seine Bièvre. Une cinquantaine de commerçants avaient répondu à l’appel. Ils ont pu poser leurs questions et se sont vus présenter les dispositifs et aides auxquels ils peuvent prétendre.

Si la majorité des aides économiques qui leur sont destinées dépendent de l’État, de la Région et du Territoire (Grand-Orly Seine Bièvre), la Ville a d’ores et déjà renoncé à leur prélever les droits de voiries pour l’ensemble de l’année 2020. Elle a aussi accédé, à la fin du premier confinement, aux demandes d’extension de terrasses formulées par les cafetiers et restaurateurs. Un manager de commerce est également à leur disposition pour les accompagner dans leurs démarches.

Bons d’achats

Ivry a également adhéré au dispositif « Ma place de Noël », une plateforme éphémère de vente en ligne mise en place par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), qui permet aux commerçants de réaliser des ventes sur Internet. Un test grandeur nature avant la possible mise en place, en cas de succès, d’un dispositif municipal identique.

La Ville travaille également à la mise en place de bons d’achats à dépenser dans les commerces d’Ivry. Le principe, les modalités et les critères d’un tel dispositif doivent être validés en conseil municipal avant qu’il ne soit déployé début 2021.

Philippe Gril

Retour en haut de page