Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche lundi 18 juin 2018
Logo label Ville Internet

LANGEVIN Paul

Né le 23 janvier 1872 à Paris (XVIIIe arr.), fils d'un métreur-vérificateur, Paul Langevin, physicien, enseigna au Collège de France (1909) puis fut directeur de l'École de physique et de chimie (1926). Vice-président du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes (1934-1936), il assura la présidence du Comité mondial de lutte contre la guerre et le fascisme (1935-1939) puis, conjointement avec Victor Basch, celle du Comité international de coordination et d'information pour l'aide à l'Espagne républicaine.

Paul Langevin fut arrêté le 30 octobre 1940. L'indignation provoquée par son arrestation suscita les premières manifestations de résistance universitaire. Les Allemands le libèrent après trente-huit jours d'internement et l'envoyèrent en résidence surveillée à Troyes. Révoqué par le gouvernement de Vichy, le 20 novembre 1940, Paul Langevin poursuivit, sans laboratoire, ses recherches de physique théorique. À l'automne 1941, il fut arrêté une seconde fois et relâché quelques jours plus tard. En mars 1942, sa fille et son gendre, Hélène et Jacques Solomon (voir ce nom) furent arrêtés ; Jacques Solomon fut fusillé au Mont-Valérien le 23 mai 1942, Hélène Solomon déportée à Auschwitz. Paul Langevin dut, pour sa part, se réfugier en Suisse de mai à septembre 1944.

À son retour, il adhéra au Parti communiste, reprit sa place au Comité de direction de la revue La Pensée et remplaça Victor Basch à la tête de la Ligue des droits de l'homme. Élu conseiller municipal communiste en avril 1945 dans le Ve arrondissement de Paris, il accepta de présider la "Commission ministérielle pour la réforme de l'enseignement" créée en novembre 1944 et connue sous le nom de commission Langevin-Wallon. Bien que malade, il suivit de près les travaux de cette commission qui remit son rapport après sa mort le 19 décembre 1946. Des obsèques nationales lui firent faites et le 17 décembre 1948, ses cendres furent transférées au Panthéon.
Depuis le 28 octobre 1961, un groupe scolaire d'Ivry situé rue Marcel Hartmann et une rue (depuis 1986) portent le nom de Paul Langevin.

Haut de page