478-actu-l-ecole-prend-des-couleurs1500-credit-frederic-iriarte201908.jpg
© Mairie d’Ivry-sur-Seine - Frédéric Iriarte

On peut dire adieu au marron réglementaire ! Autour de l’école Joliot-Curie, les barrières, poteaux et potelets des rues Saint-Just, Raspail et Truillot ont pris des couleurs. Bombes de peinture en main, l’artiste ivryenne Lalasaïdko détaille : « Je me suis inspirée du rose poudré des murs de l’école et j’ai rajouté des couleurs plus vives : camaïeux de rouge, de bleu, de jaune, de rose... »

La municipalité a mandaté la jeune femme de 26 ans, ancienne élève d’Einstein et diplômée plus récemment de l’école d’arts graphiques Estienne, pour réaliser des peintures autour des traversées piétonnes desservant le groupe scolaire.

Au-delà de l’aspect artistique ou même décoratif, il s’agit de créer une signalisation à destination des écoliers et des automobilistes pour sécuriser les lieux. « À l’aide de pochoirs, j’ai créé un motif graphique poétique et rigolo et qui représente un peu ma touche. J’ai pris pour références les motifs utilisés sur les plages de Copacabana à Rio de Janeiro et la fameuse vague du peintre japonais Hokusai. Mes vagues évoquent les flux de voitures et les flots d’enfant qui passent ici tous les jours. »

Au printemps dernier, elle a animé des ateliers avec les enfants du centre de loisirs et décidé avec eux d’adjoindre à ses motifs des personnages peints au sol, « des sortes de gardiens des passages piétons ». Tout sera prêt avant la rentrée scolaire. Et qui sait, les vagues gagneront peut-être d’autres écoles à l’avenir...

Thomas Portier

Retour en haut de page