Défendre la biodiversité

Depuis plus d’une décennie, Ivry mène des actions de protection et de maintien de la faune et de la flore : leur impact sur la biodiversité sont d’ores et déjà sensibles. La constitution d’une trame verte favorise le cheminement de la faune à travers la ville, le développement des plantes et la protection d’arbres remarquables.

Le retour des oiseaux

La présence des oiseaux sur un territoire, dépend de celle des insectes et donc des plantes. La ville a signé une convention avec la Ligue de protection des oiseaux, pour protéger les espèces sur le site de la promenade des petits bois. Des arbustes à baies ont été plantés et les produits phytosanitaires ne sont plus utilisés. Depuis, le nombre et la diversité des espèces présentes à Ivry s’accroissent, signe que l’espace vert est de qualité. Un couple de faucons pèlerins s’est même installé près du pont d’Ivry.

Des renards au cimetière parisien

On observe un ou deux renards musarder dans le vaste parc de 28 hectares sur les hauteurs de Monmousseau. Au primptemps, un couple a donné naissance à trois petits. Selon certaines estimations, ils seraient quelques dizaines d’individus en proche couronne, vivant essentiellement dans les grands parcs (Bois de Boulogne ou de Vincennes) et les cimetières parisiens extra-muros (Bagneux, Thiais,…). Et il faudra désormais compter avec ceux du cimetière parisien d’Ivry.

Des ruches au fort

Six ruches ont été implantées dans les jardins du fort, afin de sensibiliser les Ivryens à l’importance des abeilles, aujourd’hui victimes de surmortalité : sans elles, les plantes à fleurs ne sont pas fécondées… Les enfants des écoles et des accueils de loisirs participent à la récolte du miel et à des animations pédagogiques avec l’Association de protection des abeilles ivryennes.

Association de protection des abeilles ivryennes (APAI)

Une politique d’aménagement responsable

À travers la charte des espaces publics et la charte Eco-quartiers, la préservation de la biodiversité est un objectif de toutes les opérations d’aménagement. Chaque projet doit intégrer la création d’espaces verts, des aménagements sur les bâtiments (toitures, noues et façades végétalisées, nichoirs…). Le développement d’une trame verte entend également favoriser le cheminement de la faune à travers la commune, le développement des plantes et la protection d’arbres remarquables.

Consulter la carte des arbres remarquables

Retour en haut de page