Comment caractériser l'insalubrité d'un immeuble ?

Les immeubles sont dits « insalubres » lorsqu’ils présentent :

  • murs fissurés
  • humidité importante
  • présence de plomb (=plus bas = Intoxication par le plomb)
  • dangerosité des accès
  • absence de raccordement aux réseaux d'électricité, d'eau potable ou absence de système d'assainissement
  • installation électrique défectueuse
  • normes d’habitabilité : si aucune des pièces de vie n’a une superficie au moins égale à 9 m2 au sol, avec 2,20 m sous plafond et une largeur minimale de 2 m.

Locataires : à qui s’adresser ?

Signalez-vous tout d’abord auprès du service municipal de l’Habitat. Un enquêteur de salubrité et de sécurité viendra visiter votre domicile.
Le cas échéant, un rapport est adressé au préfet qui consulte une commission départementale compétente en matière d'environnement, de risques sanitaires et technologiques et prend, si nécessaire, un arrêté d'insalubrité remédiable ou irrémédiable.

Propriétaires : comment vous faire aider ?

Depuis 2012 et jusqu’en 2017, la municipalité a mis en place un dispositif d’accompagnement technique et financier afin d’aider les propriétaires de logements anciens à entreprendre des travaux de rénovation, de mise aux normes, d’amélioration de la performance énergétique.
Des aides peuvent être apportées par l’État, via l’Agence nationale de l’habitat, et la Ville. Elles sont conditionnées au niveau des ressources pour les propriétaires occupants et à un engagement de modération du loyer pour les propriétaires bailleurs.

Punaises de lit

Les punaises sont des insectes qui se nourrissent de sang. Elles ne sautent pas, ne volent pas, mais vont très vite avec leurs six pattes. Elles piquent et sucent leur proie.

  • Elles ne s’installent pas sur le corps mais viennent juste s’y nourrir.
  • Elles ne transportent pas de maladies transmissibles à l’homme.
  • Elles sont actives la nuit. La lumière les fait fuir.
  • Elle vivent environ un an et peuvent survivre, sans se nourrir, environ six mois à basse température.

Pour plus d’informations contacter le service Habitat.

Télécharger le document d'action de la Ville

Plomb et risque de saturnisme

Ivry est engagée dans la lutte contre le saturnisme. Bien que la Ville mène depuis de nombreuses années des campagnes contre le logement insalubre, des immeubles privés sont encore à risque. Soyez vigilant : le plomb est dangereux pour vos enfants.

Qu’est-ce que le saturnisme ?

Le saturnisme est une intoxication liée à la présence de plomb dans l’organisme des enfants ou des adultes. Il est défini par une concentration de plomb dans le sang (plombémie) de 50 microgrammes par litre.

Souvent l’intoxication ne se voit pas, pour cela vous devez être attentifs aux symptômes suivants :

  • fatigue ;
  • maux de tête ;
  • maux de ventre, perte d'appétit, constipation, nausées et vomissements ;
  • manque d’attention, nervosité, troubles du sommeil ;
  • pâleur en rapport avec une anémie.

Quels sont les logements à risque ?

Dans les logements anciens, construits avant 1948, les peintures peuvent contenir du plomb. Ce plomb est toxique, et les jeunes enfants sont particulièrement exposés au saturnisme.
Le risque est plus grand lorsque les peintures s’écaillent et que les enfants mangent ces débris.

Que faire face à un risque de saturnisme ?

Traiter le logement

La loi du 29 juillet 1998 prescrit des mesures d'urgence contre le saturnisme. Un expert peut intervenir pour vérifier la présence de plomb dans votre logement et évaluer le danger.
Renseignez-vous auprès du service habitat et hygiène.

Interventions bruit-hygiène

Le secteur Cadre de vie a en charge :

- La surveillance sanitaire des hôtels, des magasins d'alimentation et des restaurants
- Les problématiques liées à l'environnement : installations classées, activités polluantes, bruit
- Les problématiques liées aux animaux (chiens dangereux, rats, animaux errants,...)

De plus, si vous constatez dans votre immeuble et/ou votre voisinage, des locaux ou logements mal entretenus, envahis de déchets ou à l'abandon, contactez en premier lieu votre propriétaire, syndic ou bailleur.

Le service Habitat peut également effectuer une enquête.

Renseignements au  01 49 60 27 93.

Retour en haut de page