Les démarches

La déclaration de décès doit être faite dans les 24 heures auprès du service état civil de la mairie du lieu de décès. Les démarches peuvent être faites par la famille mais le plus souvent celles-ci s’adressent à un opérateur funéraire qui se charge d’obtenir les autorisations nécessaires. Même si on a l’impression de faire du marchandage dans un moment douloureux, il est vivement conseillé de demander des devis auprès de plusieurs opérateurs funéraires car les prix peuvent être très différents de l’un à l’autre. Une fois l’opérateur choisi, vous pouvez lui remettre les différents documents nécessaires à la constitution des dossiers (livret de famille, pièce d’identité ...).

Pour obtenir un avis de décès en ligne, rendez-vous sur Mon Espace Démarches.

Les familles ont la possibilité de mandater des entreprises différentes, un opérateur funéraire pour l’organisation des obsèques et un marbrier pour le fossoyage au cimetière. (La loi oblige les entreprises funéraires à donner des devis très précis sur les prestations offertes et les prix correspondants.)

Liste des opérateurs funéraires installés sur Ivry-sur-Seine et habilités par la Préfecture du Val-de-Marne :

  • PFG - SERVICE FUNÉRAIRES  - 4 rue Raspail   - Tél : 01 46 72 31 68
  • POMPES FUNÈBRES REBILLON  - 42 avenue de Verdun   -  Tél : 01 46 72 15 38
  • FUNECAP IDF "ROC-ECLERC" - 87 avenue Georges Gosnat   - Tél : 01 49 60 75 63
  • SARL CHEVALIER  PÈRE et FILLE  - 3 rue Gaston Monmousseau -Tél : 01 46 58 20 56
  • SARL ZERHEN  -  4ter rue Gaston Monmousseau  - Tél : 01 46 72 01 09
  • SARL POMPES FUNÈBRES ASSAKINA PFA - 70 avenue Georges Gosnat - Tél: 06 30 62 87 02

La ville d’Ivry-sur-Seine est adhérente au SIFUREP (syndicat intercommunal funéraire de la région parisienne) et à ce titre, détient un contrat de délégation du service extérieur des pompes funèbres avec OGF. Cela permet d’avoir un service d’obsèques complet pour un montant de 1 935,00 € pour une inhumation et  1 541,00 € pour une crémation (hors achat de concession, taxe et travaux de creusement). De même, cela permet la prise en charge totale des obsèques d’enfants pour les enfants de moins d' un an et partielle pour les enfants de moins de 16 ans.

TARIFS DES SERVICES FUNERAIRE : Du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2021. (Conseil Municipal du 8 octobre 2020) Extrait du registre des délibérations.

La loi n° 2020-1721 du 29 décembre 2020 de finances pour 2021, publiée le 30 décembre 2020 et prenant effet à compter du 1er janvier 2021, a supprimé les taxes funéraires, qui étaient payées par les usagers lors des obsèques de leurs proches:

  • la taxe de crémation,
  • la taxe d’inhumation, prélevée lors d’une inhumation ou du dépôt d’une urne cinéraire dans une sépulture du cimetière communal (parfois déclinée en taxe de superposition ou en taxe d’ouverture de caveau),
  • la taxe sur le convoi funéraire, lors du transport d’un défunt dans un cercueil déjà fermé (exigible au départ de la commune, à son arrivée, ou les 2).
 OBJETTARIFS 2021
REDEVANCESIntroduction de matériaux :
* forfait caveau 1 case
* case supplémentaire

64 €
34 €

Élimination résidus matériels d'exhumation :
* forfait 3 objets
* par objet supplémentaire
82 €
44  €
CONCESSIONSdécennale adulte
décennale enfant
Trentenaire
Cinquantenaire
129 €
63 €
486 €
2 117 €
Columbarium décennale :
* achat
* renouvellement
349 €
129 €
Cavurne décennale :
* achat
* renouvellement
633 €
129 €
CAVEAUX*1 case
*2 cases
*3 cases
*4 cases
1 359 €
1 698 €
1 924 €
2 265 €
Location caveau provisoire :
* forfait 30 jours
38 €
vacation de police20 €

Certificat d'hérédité

Le certificat d'hérédité peut être demandé en mairie uniquement :

  • par le conjoint survivant ou les descendants directs en première ligne,
  • en cas de successions simples,
  • si le défunt est de nationalité française.

La mairie ne peut pas délivrer de certificat d'hérédité dans le cas :

  • de successions complexes (plusieurs unions du défunt, enfants mineurs, défunt sous tutelle...),
  • en présence de testament, de contrat de mariage, de propriété foncière,
  • lorsque les sommes en cause dépassent 5335 €.

Tél : 01 49 60 28 83

Cimetières

La ville dispose de trois cimetières :

  • le Cimetière Communal Ancien,rue Bernard Palissy
     
  • le Cimetière Communal  Nouveau, rue Gaston Monmousseau  
     
  • le « Cimetière Parisien»  situé 44 avenue de Verdun (RD5) dépend de la Ville de Paris.

Les cimetières communaux sont ouverts au public toute l’année sauf les jours de Noël et de Nouvel an :

  • de 8 h 00 à 18 h 00 du 1er avril au 1er novembre inclus
     
  • de 8 h 00 à 17 h 00 du 2 novembre au 31 mars inclus

La clôture des portes intervient 15 minutes avant ces heures de fermeture.

Les dimanches et jours fériés, l'heure d'ouverture est fixée à 9 heures et la fermeture à 18 heures.

Attention, sauf exception, les cimetières ne sont pas accessibles aux véhicules des particuliers.En cas de besoin, les personnes à mobilité réduitepeuvent s’adresser à la Conservation pour l’accès au cimetière nouveau seulement.

La municipalité informe de la reprise, à partir du 1er janvier 2021, des sépultures parvenues à échéance et n’ayant fait l’objet d’aucune souscription nouvelle, à savoir :

  • Sépultures gratuites attribuées en 2013 pour une durée de huit ans ;
  • Concessions ou cases de columbarium attribuées en 2009 pour une durée de dix ans ;
  • Concessions attribuées en 1989 pour une durée de trente ans ;
  • Concessions attribuées en 1969 pour une durée de cinquante ans.

Celles-ci seront remises à disposition du service public.

Renseignements à la conservation des cimetières communaux : 01 49 60 24 64.

L'entretien du cimetière en zéro phyto

Le zéro phyto fait son chemin dans les certaines divisions de notre cimetière

Eliminer les pesticides permet de préserver la santé des habitants, les nappes phréatiques et l’environnement en général. C’est aussi une exigence légale, la loi Labbé interdisant depuis 2014 aux agents publics de répandre des produits phytosanitaires. La ville anticipe le zéro phyto obligatoire en 2022

Pour réduire les besoins en désherbage et le scepticisme des habitants, c’est toute l’image du cimetière qui doit se renouveler. La conception traditionnelle du cimetière minéral, où les plantes libres sont synonymes de négligence ou de défaut d’entretien a fait son temps. Il faut envisager le cimetière comme un espace paysager, où la nature a toute sa place, comme un espace vert et un lieu de promenade.

Dans certaines divisions, pour remplacer les pesticides, la commune a recours au désherbage alternatif, sans pesticides. Le désherbage manuel a lieu plusieurs fois dans l’année en fonction de la saison, parfois tous les quinze jours, contrairement aux autres divisions traitées par des produits phytosanitaires deux fois par an.

Pour que les plantes n’envahissent pas les allées dans l’intervalle, la solution est de mettre en place un nouveau plan de gestion du cimetière communal, avec l’uniformisation des contre-allées et la suppression des « tapis ». La minéralisation de certaines allées, ne laissant pousser aucun végétal, et des allées secondaires recouvertes de gazon et/ou de plantes type sedum.

Si les tests sont concluants, la démarche pourra être étendue à l’ensemble du cimetière.

Il reste que l’entretien du cimetière sans pesticides est plus coûteux, il nécessite plus de main d’œuvre et des travaux d’investissement.

Retour en haut de page