Actions municipales de réduction des déchets

Le programme local de prévention des dechets ménagers et assimilés (plpdma)

À la suite du PLPD, mis en oeuvre entre 2009 et 2015 par le Ville en partenariat avec l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie (ADEME) et qui avait permis une diminution de 14 % des déchets produits (soit près de 60 kg/habitant/an), le territoire Grand Orly Seine Bièvre engage son PLPDMA. Il définira des actions à mettre en oeuvre pour diminuer la quantité de déchets produits en sensibilisant, en promouvant les bons gestes de consommation ou en favorisant le réemploi. Au-delà de l’impact bénéfique sur le coût de gestion des déchets, cela permet aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’économiser les matières premières.

La collecte des biodéchets

Depuis la rentrée scolaire de septembre 2017, l’expérimentation de la collecte sélective des déchets alimentaires a été étendue à l’ensemble des cantines des écoles primaires et au restaurant du personnel communal de la ville. Grâce à l’implication des enfants et des personnels, ce sont près de 10 tonnes de déchets qui sont détournés chaque mois de l’incinération pour une valorisation en biogaz et en compost.
Avec le Territoire Grand Orly Seine Bièvre et le soutien du Syctom, les services municipaux travaillent à expérimenter l’extension de cette collecte à l’ensemble du quartier Monmousseau en septembre 2018, avec en objectif l’organisation d’un tri à la source généralisé des déchets alimentaires.

Faire du compost

L’art d’utiliser les restes
Le compostage des végétaux et des restes alimentaires permet de fabriquer soi-même un fertilisant de qualité pour les sols et les plantes, tout en réduisant le transport de déchets, le recours à la mise en décharge et à l’incinération. Près d’un tiers de la poubelle peut ainsi être valorisé.

Plusieurs modes de compostage existent :

  • Si vous résidez dans une maison avec un jardin : le compostage individuel.
  • Si vous résidez en appartement : le compostage collectif en pied d’immeuble ou le lombricompostage directement dans votre logement.

Composteurs gratuits
La Ville offre composteurs, lombricomposteurs et conseils pour réduire vos déchets et fabriquer votre compost, en maison ou en appartement.
Prenez rendez-vous pour retirer gratuitement votre composteur individuel ou mettre en place un compostage collectif en pied d'immeuble.
Tél : 01 49 60 28 29.

Pour en savoir plus : 

Utiliser moins de papier

Régle n°1 : limiter les impressions
Outre son coût financier, l’utilisation du papier pése sur l’environnement. Aussi, limitez les impressions en privilégiant l’envoi par mail par exemple, et lorsque vous imprimez, imprimez en recto-verso ou plusieurs pages par feuille et utilisez le verso des feuilles imprimées.

Enfin, n’oubliez-pas que tous les papiers se trient !

Le saviez-vous ?
Limiter ses impressions papier revient à réduire ses déchets de 6 kg par personne par an.

Utiliser des piles rechargeables

Limiter le rejet de produits toxiques
Utiliser des piles rechargeables plutôt que des piles jetables permet de diminuer le rejet de produits polluants, d’économiser des ressources naturelles rares, tout en faisant des économies.
Vous pouvez aussi brancher les appareils directement sur le secteur lorsque c’est possible, privilégier des objets sans pile ou acheter des appareils à cellules solaires (calculatrices, lampes, etc.).  

Mettre un Stop-Pub

Halte à la publicité en boîte aux lettres !
Les prospectus représentent prés de 700 tonnes pour la commune d’Ivry-sur-Seine. Afin de limiter leur production, la municipalité diffuse un autocollant « Stop Pub » à apposer sur votre boîte aux lettres. Un bon moyen de ne plus recevoir de prospectus indésirables tout en réduisant ses déchets de papier.

Le saviez-vous ?
Mettre un stop pub ou écrire « pas de publicité » sur sa boîte aux lettres permet de réduire ses déchets de 15 kg par personne par an.

En savoir plus
Pour obtenir un autocollant « Stop-Pub », adressez-vous au service Environnement-Déchets, dans les lieux d’accueil de la Mairie, ou téléchargez-le.

Réduire le gaspillage alimentaire

Evitons de jeter des aliments
Chaque français jette en moyenne 20 kg d’aliments par an à la poubelle !Un tel gaspillage peut être évité grâce à quelques gestes simples à la maison :

  • Bien conserver ses aliments (surveiller les dates de péremption, bien ranger ses produits dans le réfrigérateur…).
  • Cuisiner des quantités adaptées au nombre de personnes à table.
  • Accommoder les restes (pain perdu avec le pain rassis, gâteaux pour finir les œufs et le beurre, etc.).

Le saviez-vous ?
Durant la Semaine européenne de réduction des déchets, une opération de sensibilisation au self des agents municipaux a permis de mesurer le pain non consommé sur les plateaux des agents. 6,5 kg de pain ont été récupérés sur une semaine en 2010. Depuis, le self a réduit ses commandes hebdomadaires de pain et projette d’autres actions pour réduire encore ce gaspillage.

En savoir plus

Téléchargez la fiche cuisine anti-gaspi du SYCTOM
Visitez le site de l'ADEME

Louer ou partager des outils

Un outil pour la vie : à quoi bon ?
Beaucoup d’outils ne nous sont utiles que rarement. Aussi, plutôt que de les acheter, vous pouvez les louer le temps de votre séance de bricolage ou de vos travaux. Un bon moyen de faire des économies, mais aussi de se procurer un matériel souvent plus adapté.

Pensez aussi au partage pour mutualiser les outils, entre amis ou entre voisins par exemple (outillage électrique, tondeuses, nettoyeurs haute pression…).

Le saviez-vous ?
Il existe des sites Internet dédiés à la location de biens en tout genre, y compris de matériel de bricolage, sur lesquels vous trouverez certainement votre bonheur (scie électrique, décolleuse de papier peint…).

L'annuaire du réemploi et de la réparation en Ile-de-France
 

Faire réparer ses appareils

Prolonger la durée de vie des objets
Il suffit parfois d’une simple réparation pour remettre un appareil ménager en état de marche. Cela évite un nouvel achat et permet une économie de matières premières. Aussi, en cas de panne, vous pouvez vous procurer des pièces détachées dans des magasins spécialisés (joints, courroie ou fusibles…). Si vous n’êtes pas bricoleur, faites appel aux artisans réparateurs !
N’oubliez-pas non plus qu’assurer une longue vie à vos appareils commence dés l’acte d’achat, en veillant à opter pour des objets de qualité, facilement démontables (et donc plus facilement réparables), et se poursuit au quotidien, par un entretien régulier.

Le saviez-vous ?
La région et le Syctom ont créé le site Recup-id pour favoriser, la réparation, le réemploi et la location de tout type d'objets.
Des associations existent pour réparer ou apprendre à réparer ses objets, telles que l’association Cyclofficine pour les vélos.
Un annuaire du réemploi et de la réparation a été récemment mis en ligne par l’association Les amis de la Terre. Cet annuaire sera renseigné progressivement.

Donner les vêtements, livres et objets que l’on n’utilise plus

Ils peuvent encore servir !
Lorsque nous n’avons plus besoin d’un objet, le premier réflexe consiste à le jeter. Pourquoi ne pas les donner ou les vendre pour leur donner une nouvelle vie ?

Pour cela, les solutions sont multiples :

  • Confiez vos objets aux associations caritatives du territoire.
  • Profitez des vide-greniers et brocantes qui se tiennent à Ivry-sur-Seine tout au long de l’année.
  • Pensez aussi à utiliser les conteneurs de collecte de vêtements, textiles et chaussures à disposition sur le territoire.

Le saviez-vous ?
À Ivry-sur-Seine, plusieurs associations collectent des vêtements, livres, jouets ou encore du mobilier pour leur donner une nouvelle vie, les revendre à bas prix ou les redistribuer à ceux qui en ont besoin. En voici quelques-unes :

Utiliser un cabas

À bas les sacs jetables !
Les sacs de caisse jetables sont par définition trés peu réutilisés. Produits en 2 mn, ils servent en moyenne 20 minutes et mettent 400 ans à disparaître dans la nature. Pour en limiter l’emploi, servez-vous plutôt d’un panier, d’un cabas ou de sacs réutilisables. Et lorsque vous n’achetez qu’1 ou 2 produits facilement transportables, il n’est pas utile de prendre un sac en caisse.

Limiter les emballages

Aller à l’essentiel
Les emballages représentent une grande part de nos déchets. Même si la plupart se trient, plusieurs solutions existent pour les limiter au maximum lors de vos achats :

  • Préférez les gros conditionnements aux portions individuelles (ex : un pot de 1 kg de fromage blanc plutôt que 8 pots de 125 g), et de manière générale les produits les moins emballés.
  • Achetez à la coupe ou en vrac.
  • Optez pour les éco-recharges pour les produits d’entretien.
  • Plutôt que d’acheter de l’eau en bouteille, qui génère des déchets, préférez l’eau du robinet : elle fait partie des produits alimentaires les plus contrôlés et coûte 100 à 300 fois moins cher.
  • Evitez également d’acheter des produits à usage unique (mouchoirs en papier, lingettes, vaisselle en carton, rasoirs jetables…).

Le saviez-vous ?
Dans certains grands magasins, des tables de déballage vous permettent de déposer les emballages superflus des produits que vous venez d’acheter.

Rapporter ses appareils usagés en magasin

N’oubliez-pas que vous pouvez rapporter vos appareils usagés en magasin :

En savoir plus
Téléchargez le guide de l’ADEME « Acheter et consommer mieux »

Retour en haut de page