Programme du samedi 16 mai

  • 17h30 : Mise en ligne d’un lien de diffusion pour le documentaire « Pourquoi nous détestent-ils, nous les homosexuels ? » de Gurwann Tran Van (1h10).
    Documentaire disponible du samedi 16 mai à 17h au dimanche 17 mai à 17h. 
  • 19h :  Facebook live (format questions / réponses) avec Clémence Zamora Cruz, porte-parole de l’Inter-LGBT et Ivryenne (20/30 minutes). Clémence pourra répondre à des questions sur les LGBT+phobies posées en amont via les réseaux sociaux et à des questions posées en direct sur le live suite au documentaire.
  • 19h20/19h30 : Lancement du DJ Set contre les LGBT+phobies de Pipi de Frèche (1h).

Ressources proposées par la médiathèque

L'équipe de la médiathèque a sélectionné plusieurs documents disponibles sur internet (podcasts, films, documentaires,...) pour appronfondir sur ce sujet. 

Sélection de podcasts accessibles à tou.te.s : 

Pour les ivryen.ne.s abonné.e.s aux Médiathèques :

Une sélection de documents en ligne disponibles sur le site des médiathèques

Romans : 
 

Une jeune professeure de trente ans, séparée et vivant seule avec une fille, rencontre une jeune femme violoniste légèrement plus âgée et originale. C'est très vite une relation amoureuse passionnelle, à Paris, en bord de mer, à Marseille, en tournée.

Ahmed, 40 ans, est marocain. Il vit à Paris. Il écrit à sa mère, morte cinq ans auparavant, pour régler enfin ses comptes avec elle et lui raconter par la même occasion sa vie ratée d'homosexuel.

Roman autobiographique d'un jeune auteur. Elevé dans une famille ouvrière pauvre de Picardie, Eddy subit les quolibets et la violence de ses camarades, de son père alcoolique et de sa mère revêche qui le trouvent trop efféminé.

Lors d’un exposé en cours d’histoire sur les premiers autodafés nazis, Livio, 17 ans, retrace l’incroyable parcours de Magnus Hirschfeld, ce médecin juif-allemand qui lutta pour l’égalité hommes-femmes et les droits des homosexuels dès le début du XXe siècle. Homosexuel, c’est précisément le mot que n’arrive pas à prononcer Livio : ni devant son amie Camille, dont il voit bien qu’elle est amoureuse de lui, ni devant ses parents. Magnus Hirschfeld pourrait-il parler pour lui ?

Films de fiction : 
 

Paul, originaire de Pittsburgh, en Pennsylvanie, veut commencer une nouvelle vie à New York, chez sa demi-sœur Sara, qui habite à Manhattan depuis des années. Sara n'est pas là pour l'attendre à la gare routière de Port Authority. À peine arriver et après avoir échappé à une bagarre dans un wagon de métro, Paul rencontre Wye, une jolie fille qui «vogue» avec ses amis. Wye fait partie de la scène du «ballroom», communauté queer adepte de cette danse. Alors que leur amour grandit, Paul découvre que Wye est une transsexuelle...

1990. Arthur a vingt ans et il est étudiant à Rennes. Sa vie bascule le jour où il rencontre Jacques, un écrivain qui habite à Paris avec son jeune fils. Le temps d’un été, Arthur et Jacques vont se plaire et s’aimer. Mais cet amour, Jacques sait qu’il faut le vivre vite. Présenté en sélection officielle au festival de Cannes 2018.

Laurel, une brillante inspectrice du New Jersey rencontre Stacie et tombe folle amoureuse. Ensemble elles fondent un foyer mais tout bascule lorsque Laurel découvre qu'elle est  atteinte d'un cancer en phase terminale. Afin que Stacey puisse continuer de payer les traites de la maison, Laurel souhaite que sa pension lui revienne, mais la hiérarchie refuse puisqu'elle n'est pas mariée à un homme. Laurel et Stacie n'auront alors de cesse de se battre pour faire valoir leurs droits.

L’été quand on a 15 ans. Rien à faire si ce n’est regarder le plafond. Elles sont trois : Marie, Anne, Floriane. Dans le secret des vestiaires leurs destins se croisent et le désir surgit...

1770. Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. Héloïse résiste à son destin d’épouse en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d’elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde.

Dans les années 1990, Laurence annonce à Fred, sa petite amie, qu’il veut devenir une femme. Ensemble, ils affrontent les préjugés de leur entourage, résistent à l’influence de leur famille, et bravent les phobies de la société qu’ils dérangent.

Deux amis d’enfance s’embrassent pour les besoins d’un court métrage amateur. Suite à ce baiser d’apparence anodine, un doute récurrent s’installe, confrontant les deux garçons à leurs préférences, bouleversant l'équilibre de leur cercle social et, bientôt, leurs existences. Après une expérience hollywoodienne mitigée, Xavier Dolan retrouve ses premières amours, le Québec et le Joual, pour explorer l'amitié comme rarement auparavant, à travers les effets du temps sur elle. Présenté en sélection officielle au festival de Cannes 2019.

En Iran, Rana est forcée de conduire un taxi à l'insu de sa famille pour rembourser la dette qui empêche son mari de sortir de prison. Par chance, elle rencontre la riche et rebelle Adineh, désespérément en attente d’un passeport pour quitter le pays et ainsi échapper à un mariage forcé. Un étrange secret se révèle bientôt : sa fuite cache son désir de devenir un homme.... Pour son premier film, la réalisatrice, avec l’autorisation du ministère de la culture local, a réussi l’exploit de réaliser une œuvre sur les transgenres dans l'Iran d'aujourd'hui, où l’homosexualité est bannie, réprimée et punie de la peine capitale.

En 1922, Virginia Woolf, femme de lettres révolutionnaire à la vie maritale conventionnelle, croise la route de la poétesse et aristocrate mondaine Vita Sackville-West, épouse de Harold Nicolson, bisexuel et partisan de l'amour libre, comme elle. Les deux femmes se sentent immédiatement attirées l'une par l'autre.

Thomas, un jeune pâtissier allemand, a une liaison avec Oren, un homme marié israélien qui voyage régulièrement à Berlin pour affaires. Quand Oren meurt dans un accident de voiture, Thomas se rend à Jérusalem en quête de réponses…

Carmen vit dans une communauté gitane de la banlieue de Madrid. Comme toutes les femmes qu’elle a rencontrées dans la communauté, elle est destinée à reproduire un schéma qui se répète de génération en génération : se marier et élever autant d’enfants que possible, jusqu’au jour où elle rencontre Lola.

Dans les années 50, en Afrique du Sud, l'apartheid règne sur le pays et les mentalités. Amina a violé toutes les règles en ouvrant son propre café qui réunit noirs, blancs et indiens. Son style de vie, son indépendance, ses tenues "garçonnes", tout en elle provoquent l'hostilité des autorités blanches et le rejet de sa propre communauté indienne. Sa rencontre avec la douce et obéissante mère de famille Miriam va produire un séisme dans la vie des deux jeunes femmes…

À la mort de sa mère, Zino, fils d'immigrés algériens, apprend que son père n'est jamais retourné en Algérie, contrairement à ce qu'il a toujours cru, mais qu'il vit en Camargue. Il part alors le retrouver et découvre qu'il est devenu une femme, il y a 25 ans...

Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions coups de poing pour lutter contre l'indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

Lara, 15ans, veut devenir danseuse étoile. Pour y arriver, elle soumet son corps à une discipline de fer. Son corps, justement, Lara ne s'y sent pas à l'aise. Lara est une jeune fille transgenre.

Clara part dans un camp de vacances avec sa meilleure amie Zoé. Loin des parents, celle-ci espère bien faire enfin l'amour avec un garçon. Zoé est séduite par Sébastien, mais le rejette, car elle le trouve trop entreprenant. Elle revient alors vers Clara, et lui déclare sa flamme, au moment de l'arrivée de la sulfureuse Sonia, dont l'homosexualité n'est un secret pour personne...

Zurich, 1958. Alors que l’homosexualité est encore condamnée dans de nombreux pays, Ernst et Röbi se rencontrent au Cercle, une organisation suisse clandestine, pionnière de l’émancipation homosexuelle. Alors que les deux hommes luttent pour leur amour, ils vivent l’apogée et le déclin du Club, éditeur d’une revue homosexuelle trilingue, la seule alors autorisée dans le monde.

Jenny subit les pressions de sa famille qui ne souhaite qu'une chose : que celle-ci trouve un mari. La jeune femme va alors annoncer à ses parents qu'elle souhaite se marier avec sa compagne Kitty. Toute la famille tombe alors des nues en apprenant son homosexualité...

Des documentaires :
 

Linn da Quebrada, aux prestations scéniques audacieuses et radicales, est une femme noire et transgenre dans une société où les actes racistes et transphobes sont légion, d’autant plus qu’ils sont légitimés par un parti un parti politique, qui s'est hissé à la tête du pays, aux revendications politiques des plus discriminatoires. Linn, par le simple fait d’exister, est un pavé tout en couleurs dans la normativité ambiante...

À travers un montage de vidéos bouleversantes filmées par des jeunes du monde entier, Coming Out nous fait vivre au plus près ce moment de basculement intime, et social, qu’est le coming out.

Auteure confidentielle depuis la fin des années 1940, Violette Leduc crée un choc littéraire en 1964 avec La bâtarde. Au plus près des sensations, tourné sur les lieux d'écriture de Violette Leduc, entre Paris et Faucon, son village du Vaucluse, ce portrait sensuel fait résonner l’aventure littéraire de l’auteure de La chasse à l’amour – son dernier livre, qui sera publié après sa mort – avec une réflexion autour des liens intimes entre l'exploration du langage et la quête d'identité.

À travers la parole de victimes et un travail d’infiltration journalistique, une enquête sidérante sur les organisations religieuses qui, dévoyant le christianisme et la psychanalyse, prétendent "guérir" les personnes homosexuelles.

Réalisateur, scénariste et comédien, Gurwann Tran Van Gie assume son homosexualité depuis qu'il a 20 ans. En 2013, les violentes réactions homophobes des partisans de la «Manif pour tous», qu'il entend depuis son balcon, lui font craindre d'être pris pour cible pour la première fois. Cette année-là, les agressions contre les homosexuels sont multipliées par six. Tout en revenant sur son parcours, Gurwann Tran Van Gie explore les racines de l'homophobie.

Tout au long des années 50, Tab Hunter est l’acteur numéro 1 au box-office. Sex symbol, il se partage le marché des cœurs tendres avec James Dean. James joue les rebelles tandis que Tab joue les anges blonds. Son physique séduit aussi bien les gamines que les mamans qui le sacrent gendre idéal. Pourtant Tab Hunter est gay. Il se confie aujourd’hui sur ce qu’a été sa carrière et comment il a pu vivre son homosexualité en tant qu’icône de l’âge d’or hollywoodien. Ce documentaire de Jeffrey Schwarz (réalisateur de Vito et I am Divine) revient sur la carrière de l’acteur Tab Hunter, amant d’Anthony Perkins, qui connut un nouveau souffle aux côtés de Divine, dans les films trash du réalisateur queer John Waters.

Ce sont des hommes et des femmes, nés dans l’entre-deux-guerres. Ils n’ont aucun point commun sinon d’être homosexuels et d’avoir choisi de le vivre au grand jour, à une époque où la société les rejetait. Ils ont aimé, lutté, désiré, fait l’amour. Aujourd’hui, ils racontent ce que fut cette vie insoumise, partagée entre la volonté de rester des gens comme les autres et l’obligation de s’inventer une liberté pour s’épanouir. Ils n’ont eu peur de rien...

Dès sa plus tendre enfance à Alger, Marie-Pierre ne veut s’habiller qu’en robe et refuse obstinément son prénom de naissance : Jean-Pierre. A 17 ans, sa vie bascule lorsqu’elle découvre la revue d’un cabaret de travestis en tournée : le Carrousel de Paris. En quelques années, elle devient « Bambi », figure mythique des cabarets parisiens des années 50-60. En recueillant le témoignage d’une des premières transsexuelles françaises, Sébastien Lifshitz poursuit le travail entamé avec "Les Invisibles" et trace le destin d’une personnalité hors du commun.

Kaleb a une trentaine d’années. Après avoir fait le choix de "transitionner" (passer du féminin au masculin), il participe à des ateliers pour s’approprier sa masculinité. Lynn, lui, n’a jamais suivi de traitement hormonal. Il s’est autoproclamé "homme" et le revendique dans un one-man-show. À Paris, New York, San Francisco et Barcelone, la réalisatrice est allée à leur rencontre pour décrypter cette "expérience particulière de la masculinité" et les difficultés qui lui sont liées : comment concilier masculinité et convictions féministes ?

Une série :
 

Avec sobriété et justesse, Philippe Faucon retrace le combat pour les droits des minorités sexuelles en France à travers trois générations et trois destins d'hommes. Un récit émouvant, porté par un casting de haute volée.

 

Retour en haut de page