456-actu3-confluences-1500-credit-David-Merle.jpg
Crédit : Mairie d’Ivry-sur-Seine - David Merle

Ce genre de rencontre est assez rare pour être souligné. Le 9 février, les cinq derniers candidats encore en lice pour concevoir et coordonner l’aménagement de la Zac Ivry Confluences, sur la trentaine au départ, ont mis en avant leurs propositions et atouts. L’occasion pour la centaine de participants d’écouter et d’interroger les différentes équipes réunies autour des architectes Nicolas Michelin, François Leclercq, Makan Rafatdjou, Catherine Tricot et Anne Mie Depuydt.

Pour des raisons évidentes d’équité, chaque agence avait quinze minutes de présentation puis vingt minutes d’échange avec la salle. Une opportunité que n’ont pas manquée les habitants : « Quel regard critique portez-vous sur les bâtiments et espaces publics déjà réalisés ? Quels outils allez-vous mettre en place pour contraindre les promoteurs à respecter les cahiers des charges et propositions des habitants ? Le projet va-t-il enfin être tourné vers le fleuve ? Comment allez-vous améliorer l’attractivité de la commune, notamment au niveau économique ? »

Les questions fusent, chaque équipe se plie aisément à l’exercice avec une attention toute particulière à l’aspect concertation. Il s’agit d’un des volets principaux demandé par la Ville et l’aménageur Sadev 94, avec, entre autres, l’urbanisme et les espaces publics. C’est notamment pour cette raison que chaque équipe s’est entourée d’agences de concertation ou de communication, de paysagistes…

Les projets proposés ont mis en avant des attentions particulières, comme la lumière, les rez-de-chaussée vacants, l’accès au fleuve, aux autres quartiers, la « renaturation », le partage et la convivialité des lieux. Mais aussi la place des femmes dans la ville, les questions de santé du fait d’un territoire historiquement très industrialisé…

« On prend conscience de l’importance de ce projet, du devenir de ce bout de ville, concluait Philippe Bouyssou, le maire. Mais ce n’est pas une ville dans la ville, il y a des interactions nécessaires avec le reste de la commune et de son histoire. »

Prochaines étapes, après un débriefing avec les habitants à l’Atelier du jeudi le 28 février - à 18h30, à l’Espace des confluences (50 rue Lénine) -, les candidats complèteront leurs dossiers pour une nouvelle audition technique en mars auprès de la Ville et de Sadev 94. En avril, la commission d’appel d’offre de ce dernier devrait choisir le nouveau pilote d’Ivry Confluences. Une page se tournera alors.

Ahmed Talbi

Donnez votre avis
Afin de recueillir les remarques des habitants sur les interventions des différentes équipes, un espace de contributions est disponible sur la plateforme Ivry et moi, mon avis, mes idées du site internet municipal (rubrique « Mon avis sur les interventions des 5 candidats »).

Retour en haut de page