471-Actu-2-confluence-1500.jpg

La nouvelle maîtrise d’œuvre pour piloter la Zac Ivry Confluences a été désignée le 17 mai dernier par la commission d’appel d’offres de l’aménageur Sadev 94, au sein de laquelle siège la Ville. Il s’agit de l’équipe pluridisciplinaire* réunie autour de l’architecte-urbaniste Anne Mie Depuydt (agence uapS).

Plusieurs auditions ont auparavant été réalisées, dont une rencontre publique, en février dernier, afin de prendre le relai du travail de coordination mené jusque-là par l’urbaniste Bruno Fortier et des quatre architectes de secteur. Les habitants ont alors pu poser directement toutes leurs questions aux candidats et contribuer à la démarche globale.

La nouvelle maîtrise d’œuvre pour piloter la Zac Ivry Confluences a été désignée le 17 mai dernier par la commission d’appel d’offres de l’aménageur Sadev 94, au sein de laquelle siège la Ville. Il s’agit de l’équipe pluridisciplinaire* réunie autour de l’architecte-urbaniste Anne Mie Depuydt (agence uapS).

Plusieurs auditions ont auparavant été réalisées, dont une rencontre publique, en février dernier, afin de prendre le relai du travail de coordination mené jusque-là par l’urbaniste Bruno Fortier et des quatre architectes de secteur. Les habitants ont alors pu poser directement toutes leurs questions aux candidats et contribuer à la démarche globale.

« Cette décision intervient au terme d’un processus de consultation et de maturation des débats qu’on peut qualifier d’exemplaire, commente Romain Marchand, premier adjoint au maire en charge de l’urbanisme. Sur les cinq bonnes équipes retenues, l’équipe d’Anne Mie Depuydt est celle qui nous a le plus convaincu quant à sa capacité à redonner un second souffle à cette opération. À la fois sur la relation bâti-paysage et sur le fait de mieux intégrer la parole des habitants dans la conduite du projet.»

La Zac Ivry Confluences traduit l’ambition municipale  en  matière  de  droit  à  la  ville :  construire  des  logements  accessibles  au plus grand nombre, équilibrer emploi et habitat, développer de nouveaux équipements et espaces  publics  pour  assurer  la  qualité  de  vie  des  habitants  et  engager  la  transition écologique.

En ce sens, la proposition d’Anne Mie Depuydt met sur le même plan l’urbaniste et le paysagiste. Elle intègre systématiquement l’enjeu environnemental dans chaque thématique. Son agence uapS a, en outre, comme expérience la reprise d’une grande opération urbaine en cours, à savoir celle de l’Île de Nantes.

Il n’y a plus qu’à…

Ahmed Talbi

*Les autres membres sont Aclaa (urbaniste), Base (paysagiste), Zefco (développement durable), What Time Is It ? (« Concert’action » et maîtrise d’usage).

Retour en haut de page