528-breve-1-rentree-Rosalind_Franklin-1500-credit-MP_Dieterle.jpg
Les équipes éducatives sont mobilisées pour que les élèves travaillent dans les meilleures conditions possibles, malgré le contexte (ici à Rosalind Franklin). Crédit : Mairie d’Ivry-sur-Seine - Marie-Pierre Dieterlé

Si les élèves étaient contents de retrouver le chemin du savoir, le Covid n’a pas tardé à s’inviter sur les bancs de l’école. Deux classes de maternelle (Maurice Thorez et Gabriel Péri) ont dû être fermées dès le 7 septembre après l’annonce d’un cas confirmé d’infection au Covid-19. Quelques jours plus tard, le 15, c’est toute la maternelle Casanova (76 élèves) qui avait dû fermer ses portes pour la même raison, pour ne rouvrir qu’une semaine plus tard, le 23 septembre. Depuis la rentrée, le protocole sanitaire a évolué. Dorénavant, il faut trois cas confirmés d’infection au Covid-19 chez trois enfants de familles différentes pour qu’une classe soit temporairement fermée.

Fermetures de classe

Cette année 6 100 élèves sont scolarisés dans les maternelles et primaires de la Ville. Si toutes les écoles en Rep (Réseau éducation prioritaire) comptent moins de vingt-cinq élèves par classe, d’autres doivent faire face à des effectifs très chargés (quatre classes à vingt-neuf enfants à Jacques Solomon, sept à plus de vingt-sept élèves à Paul Langevin…), ce qui pose problème en cas d’absences d’instituteurs. En tout, huit classes ont été fermées, contre seulement quatre ouvertures.

« On ne peut que regretter cette logique comptable des autorités qui auraient pu mettre plus de moyens en cette rentrée exceptionnelle », estime Fabienne Oudart, adjointe en charge des Politiques éducatives. L’élue souligne le travail des équipes éducatives et des animateurs « qui font tout ce qu’elles peuvent pour que les enfants soient dans les meilleures conditions possibles ». Enfin, tout sera fait pour maintenir les « classes transplantées » (classes découvertes) aux Mathes et à Héry-sur-Ugine pour les CM1, et même les CM2 qui en ont été privés l’an passé à cause du confinement.

Philippe Gril

Élections des parents d'élèves
Vendredi 9 et samedi 10 octobre, les parents d'élèves sont appelés à élire leurs représentants qui siègeront dans les instances dans lesquelles ils peuvent s'impliquer dans la vie de l'école ou de l'établissement, en lien avec les autres membres de la communauté éducative.

SOS rentrée
Déscolarisation due au confinement, saturation des universités… 28 jeunes sans affectation à la rentrée - dont un élève de 6e ! - ont bénéficié du dispositif départemental. Fin septembre, plus de la moitié d’entre eux avaient trouvé un établissement scolaire pour les accueillir, grâce à l’aide du service Jeunesse de la Ville. Contact : 01 49 60 25 32.

Retour en haut de page