Nomination de Domenico Lucano citoyen d’honneur de la Ville d’Ivry-sur-Seine

Juin 2022

Domenico Lucano, élu maire du village italien de Riace entre 2004 et 2018, s’est engagé pour l’accueil digne des exilés tout au long de son mandat de maire. Ainsi, par son action, des dizaines d’exilés Afghans, Erythréens ou Irakiens se sont installés à Riace, repeuplant le village.

Le succès de cette politique publique a démontré aux yeux du monde qu’il était possible d’accueillir les exilés et que leur intégration était même enrichissante pour les territoires, allant à l’encontre des discours xénophobes et racismes qui gangrènent les débats publics en Europe. Les nombreuses récompenses décernées au maire de Riace, notamment celle du prix de la paix de Dresde en 2017 et celle d’être reconnu « troisième meilleur maire du monde » en 2010 par la City Mayors Foundation, font du maire de Riace une figure emblématique du combat pour l’accueil des exilés.

En 2018, le ministre de l’intérieur, Matteo Salvini menace le « Système de protection pour demandeurs d’asile et réfugiés ». En réaction, Domenico Lucano entame une grève de la faim. Dans les mois qui suivent, le maire de Riace est arrêté par la police italienne, soupçonné d’aider l’immigration clandestine et d’organisation de mariages blancs entre les habitants du village et des migrants.

Le tribunal de Locri prononce le 30 septembre 2021 le jugement reconnaissant coupable Domenico Lucano « d’association de malfaiteurs visant à aider l’immigration clandestine, d’escroquerie, de détournement de fonds et d’abus de fonction ». Il a été condamné à une peine de 13 ans et 2 mois d’emprisonnement et 500 000 € d’amandes.

Ivry-sur-Seine, Ville messagère de la paix, a adopté un vœu en octobre 2021 pour soutenir Domenico Lucano dans son combat pour la dignité des exilés. Ivry-sur-Seine est engagée depuis plusieurs années pour la défense des droits de l’Homme, l’autodétermination des peuples et pour une paix juste et durable dans le monde. Les actions engagées auprès de nos villes amies participent à la construire d’une société plus juste et plus solidaire dans laquelle chacun a sa place, est reconnu dans ses droits quels que soient son origine, son genre, son âge ou sa religion.

Dans ce contexte, en juin 2022, la Ville a décidé d’élever Domenico Lucano au rang de citoyen d’honneur de la ville d’Ivry-sur-Seine.
 

Consulter la délibération du Conseil municipal

Nomination de Salah Hamouri citoyen d’honneur de la Ville d’Ivry-sur-Seine

Juin 2022

Ivry-sur-Seine, Ville messagère de la paix, est engagée depuis plusieurs années pour la défense des droits de l’Homme, l’autodétermination des peuples et pour une paix juste et durable dans le monde. Les actions engagées auprès des villes amies participent à la construire d’une société plus juste et plus solidaire dans laquelle chacun a sa place, est reconnu dans ses droits quels que soient son origine, son genre, son âge ou sa religion.  

Dans ce cadre, la Municipalité développe des actions de coopération avec la Ville palestinienne de Jifna, le camp de Jalazone et le quartier Al Silwan à Jérusalem-Est, dont les habitant-e-s – comme toute la population palestinienne – subissent la violence des politiques coloniales conduites par le gouvernement israélien depuis 1948. Elles sont autant d’humiliations, d’expropriations et d’atteintes aux droits humains que l’Organisation des Nations Unies condamne chaque  année (17 fois en 2020).

L’emprisonnement de masse, y compris des mineurs, compte entres autres parmi ces atteintes aux droits humains. Sa mise en œuvre frappe de façon arbitraire et vise plus spécifiquement celles et ceux – ainsi que leur famille – qui prennent position pour les droits des Palestiniens, à l'image du député palestinien Marwan Barghouti, incarcéré depuis 2002 et citoyen d’honneur de la ville d’Ivry depuis 2009.

A ce titre, l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri paie depuis 2001 – date de sa première incarcération – le lourd tribut de cette justice coloniale. Un acharnement marqué par 6 incarcérations et près d’une décennie de privation de liberté, qui se poursuit jusqu’aujourd’hui, avec son placement en détention administrative le 7 mars 2022. Une sentence ordonnée par les autorités militaires israéliennes, qui permet d’incarcérer une personne pour une période reconductible indéfiniment, sans motif d’inculpation ni jugement. Ici le tribunal accuse Salah Hamouri de « mettre en péril la sécurité dans la région ».  

En parallèle, les autorités israéliennes ont lancé depuis 2020 une procédure visant à déchoir l’avocat franco-palestinien de sa carte de résident à Jérusalem. Une procédure toujours en cours, qui – si elle était validée – condamnerait Salah Hamouri à l’exil. Rappelons ici qu’en janvier 2016, les autorités israéliennes ont déjà expulsé et interdit de territoire sa femme, Elsa Lefort.

Le 5 juin 2022, la détention administrative de Salah Hamouri, en prison depuis le 7 mars, a été prolongée de trois mois. Les autorités israéliennes ont transmis l’ordre directement à son avocat. En tout, compte tenu de ses précédentes détentions administratives, notamment en 2018, Salah Hamouri a déjà passé près de deux ans en prison sous ce régime.

Dans ce contexte, un vœu municipal a été formulé en mars 2022 où le Conseil municipal d’Ivry-sur-Seine :

• Condamne cette nouvelle détention qui constitue une violation du droit international.

• Regrette le silence des autorités françaises face à l’incarcération d’un ressortissant français.

• Appelle le Président de la République à faire valoir les droits humains en protégeant tous les compatriotes et en mettant tout en œuvre pour la libération immédiate de Salah Hamouri ainsi que la suspension de la procédure de destitution de sa carte de résident à Jérusalem.

Depuis l’arrestation de Salah Hamouri, la Ville d’Ivry-sur-Seine, ville hôte du comité de soutien « Libérez Salah » depuis 2017, a décidé d’afficher le portrait de Salah Hamouri sur le fronton de l’Hôtel de Ville jusqu’à sa libération.

En juin 2022, le Conseil Municipal de la Ville a décidé d’élever Monsieur Salah Hamouri au rang de citoyen d’honneur de la Ville d’Ivry-sur-Seine.

Consulter la délibération du Conseil municipal 

Protocole d'amitié avec un camp de réfugiés sahraouis

Juin 2022

L’engagement de la Ville d’Ivry auprès du Sahara occidental est à la fois politique et humanitaire, portant sur la défense des droits du peuple sahraoui, la libération des prisonniers politiques et le droit à l’autodétermination.

En janvier 2022, la Ville a été sollicitée par l’association des Amis de la République Arabe Sahraouie Démocratique (AARASD) pour créer un jumelage avec un camp de réfugiés sahraouis. La Ville mène depuis 15 ans des actions humanitaires et politiques en faveur de la défense des droits du peuple sahraoui, des enfants, des jeunes et des prisonniers politiques sahraouis. Les actions de solidarité engagées depuis 15 ans témoignent de nombreux succès et de la solidité des liens tissés.

Les camps de réfugiés sahraouis sont basés à Tindouf, en Algérie. Depuis l’implantation en 1976, l’Algérie laisse la gestion des campements au Front Polisario. Il y a 5 campements : El Aoiun, Aousserd, Smara, Dakhla et Boujdour. Chacun des 5 camps est appelé Wilaya. Ils sont divisés en Daïra (commune), puis en quartiers.

Les actions de solidarité de la Ville d’Ivry sont mises en place dans la Wilaya d'Aousserd. Il s’agit d’un camp de réfugiés mis en place en 1986 et constitué de 6 Daïra (communes). Le 8 juin, un vote du conseil des walis a déterminé la possibilité de l’établissement d’un protocole d’amitié entre la Daïra de Mijek et la Ville d’Ivry-sur-Seine.

La signature du protocole est un acte de volontarisme politique qui permet de nourrir l’amitié ancienne entre nos deux peuples. Les échanges culturels, sportifs, éducatifs, via les associations et le secteur des Relations Internationales de la Ville, ont en effet permis de nombreuses rencontres et favoriser les liens entre les deux cultures.

Dans ce contexte, le Conseil Municipal de la Ville a approuvé le protocole d’amitié entre la ville d’Ivry-sur-Seine et la Daïra de Mijek du campement d'Aousserd de la République Arabe Sahraouie Démocratique, situé à Tindouf au sud-ouest de l’Algérie. La signature du protocole est prévu lors du Festival des Solidarités Internationales 2022.

Subvention exceptionnelle à l’Unicef, à la Croix Rouge Française et au Secours Populaire Français pour soutenir le peuple ukrainien

Vladimir Poutine a ordonné dans la nuit du 24 février 2022 le lancement d’une opération militaire de grande ampleur visant à envahir l’Ukraine. L’ensemble du pays et notamment la capitale Kiev ont été ainsi bombardés créant d’importants dégâts et faisant de nombreuses victimes notamment parmi la population civile.   

Cette attaque envers un pays souverain bafoue les règles du droit international ainsi que  les négociations diplomatiques engagées depuis plusieurs mois. Plus grand déploiement militaire sur le territoire européen depuis la fin de la guerre froide, cette attaque sur un Etat souverain est une violation du droit international et des nombreuses sanctions internationales ont ainsi été adoptées en réponse.

Contexte :

Après une occupation par la puissance ottomane puis polonaise, le territoire couvrant aujourd’hui l’Ukraine passe progressivement à partir du XVIIIème siècle sous la domination du tsarat de Russie. Dès lors une « russification » se met en place, un ensemble de mesures interdisant notamment l’utilisation et l’étude de la langue ukrainienne et imposant les conversions à l’orthodoxie russe.

En 1922, le territoire ukrainien est intégré à l’Union soviétique. En 1932-1933 Staline provoque une grande famine en Ukraine en accaparant les stocks de blé, faisant 5 millions de morts. Des années plus tard, Moscou décide d’envoyer de nombreux Russes et citoyens soviétiques pour repeupler l’est de l’Ukraine. Ces populations ont toujours conservé un lien fort avec la Russie constituant des minorités pro-russe. Cet héritage historique se traduit par des divisons encore visibles aujourd’hui.

Après l’effondrement de l’URSS en 1991, l’Ukraine déclare son indépendance malgré des difficultés à structurer une unité nationale.

En 2014, la Russie décide d’annexer la Crimée pour des raisons géostratégique et politique. Des combats éclatent dans les provinces ukrainiennes de Donetsk, de Lougansk et du Donbass, lesquelles comptent de nombreuses minorités russes. Ces dernières s'autoproclament « républiques populaires » créant ainsi de fréquents combats entre l’armée ukrainienne et les séparatistes. Les  accords de Minsk en 2015 permettent de calmer ces tensions.

Le 21 février 2022, Vladimir Poutine reconnaît l'indépendance des territoires séparatistes pro-russes de l'est de l'Ukraine et l'invasion commence trois jours plus tard.

Aujourd’hui, plus de 18 millions de personnes seront potentiellement touchées par la guerre en Ukraine, qui pourrait devenir « la plus grande crise humanitaire sur notre continent depuis de très nombreuses années », annonce Janez Lenarcic, commissaire européen à l’aide humanitaire et à la réaction aux crises.

Ivry-sur-Seine, ville messagère de la Paix, demande l’arrêt de la guerre et apporte son soutien  au peuple ukrainien, tout en rappelant l’exigence du droit international concernant le droit souverain des Etats et des peuples. Aussi, la commune demande à toutes les parties impliquées dans ce conflit de respecter strictement le droit international humanitaire et relatif aux droits humains. La Ville demande également de veiller à protéger la vie des civils et de permettre aux organismes humanitaires d’apporter leur aide aux populations touchées par les combats.

Dans ce contexte, la commune a apporté sa contribution à l’aide nationale et internationale pour répondre aux besoins considérables des Ukrainiens:

  • 1500 € à l’UNICEF qui œuvre sur les frontières ainsi que dans plusieurs villes ukrainiennes. L’UNICEF intervient pour répondre aux besoins urgents des enfants et des familles à travers notamment la mise en place d’espaces sécurisés, ou centres « Point bleu », le long des routes de transit pour les enfants et les mères. Il répond aussi aux besoins essentiels des enfants afin de leur permettre l'accès à l'eau, aux soins de santé, à l'éducation et à la protection.
  • 1500 € à la Croix Rouge qui répond aux besoins en eau, fournit des produits de première nécessité et du matériel médical et apporte les premiers secours et un soutien psychosocial à la population ukrainienne. La croix Rouge œuvre aussi dans les pays voisins qui accueillent et aident les réfugiés ukrainiens en leur fournissant un abri, des biens de première nécessité ainsi que des fournitures médicales.
  • 1500 € au Secours Populaire Français qui est présent à la frontière de la Pologne et de la Moldavie. Il travaille avec les associations locales afin d’apporter le soutien nécessaire aux réfugiés ukrainiens sur le plan matériel, alimentaires et médical.

Programme de Coopération Décentralisée entre la Commune Rurale de Dianguirdé (Mali) et la ville d’Ivry- Sur- Seine (France) (2022- 2024)

Mars 2022

En 2005, la ville d’Ivry-sur-Seine et la commune rurale de Dianguirdé (Mali) ont signé un protocole de jumelage-coopération. Ce partenariat s’inscrit dans des relations d’échanges basées sur des principes d’égalité, de solidarité et de réciprocité, dans un esprit de la culture de paix.

Le protocole prévoit que « des programmes et projets pluriannuels d’action constitueront la base des échanges de coopération entre les populations ». Depuis 2007, plusieurs programmes de coopération triennaux ont été signés par les deux collectivités et leurs partenaires : l’Association Malienne de Solidarité et de Coopération Internationale pour le Développement (AMSCID), le Comité de Jumelage d’Ivry et l’Association de Développement de la Commune de Dianguirdé. Ces programmes ont été accompagnés par des conventions pluriannuelles d’objectifs pour définir les modalités de coopération entre la Ville et l’AMSCID.

Le programme s’inscrit tout particulièrement dans une dynamique locale citoyenne ivryenne, notamment en relation avec les ressortissants maliens et leurs enfants. Grâce aux échanges entre les deux communes et aux actions concrètes de leurs citoyens.

Les objectifs du nouveau programme 2022-2024 concernent le renforcement des compétences de la commune de Dianguirdé et de ses comités villageois, pour une meilleure gouvernance locale et une appropriation du développement local par les populations.

Le programme 2022-2024 concentre plusieurs actions majeurs dans le domaines de santé. Dans le cadre de ce volet, une collaboration a été mise en place avec le Centre Municipal de Santé pour le développement de formations de personnels soignants et la fourniture de matériel médical.

Projet Jérusalem-Est 2022-2024

Mars 2022

Rappel :

Programme de coopération Jérusalem-Est 2019-2021 :

De 2019 à 2021, la Ville d’Ivry-sur-Seine, appuyée par le Réseau de Coopération Décentralisée pour la Palestine (RCDP), le Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères et le Consulat Général de France à Jérusalem et en partenariat avec la Fédération Sportive et Gymnique du Travail, s’est engagée sur un projet sportif et éducatif dans le centre socio-culturel d’Al Bulstan à Jérusalem-Est. Pendant trois ans, la Ville a mis en place des actions favorisant le développement personnel et l’insertion professionnelle de la jeunesse du quartier Al Silwan. Ce projet a aussi permis de valoriser l’expertise territoriale française dans le domaine du sport pour toutes et tous.

En 2019, 23 jeunes de Palestine ont participé à la formation pour devenir animatrices et animateurs sportifs. Deux nouvelles activités sportives, le handball et l’athlétisme, ont été mises en place dans le Centre Al Bustan.

En 2020, les actions prévues ont été annulées en raison de la crise sanitaire liée à la COVID – 19.

En 2021, plusieurs actions ont été mises en place :

  • 2 formations de renforcement de capacités en lien avec l'axe EPS ;
  • Une campagne de sensibilisation à travers la mise en place d’un festival sportif ;
  • 2 rencontres d'échange des pratiques sportives au niveau local ;
  • La participation  à l’organisation d'un camp d'été sportif ;
  • En partenariat avec des associations sportives ivryennes et la Direction des sports de la Ville, une délégation de futurs animatrices et animateurs sportifs de Palestine a été accueillie à Ivry-sur-Seine en novembre 2021 pour découvrir les installations sportives ivryennes et participer aux activités mises en place par la Direction des sports et plusieurs associations sportives ivryennes.

Nouveau programme :

Le projet Sport Culture dans le cadre du programme 2022-2024 :

Les actions menées en Palestine par la Ville d’Ivry-sur-Seine répondent au projet municipal 2020-2026 concernant le sport pour tous et toutes. Le champ sportif contribue à l’émancipation des publics et permet de générer des temps de rencontres entre cultures. La municipalité accompagne les jeunes autour de ses enjeux pour favoriser ainsi l’autonomie et la connaissance de soi.  

Dans le cadre du programme 2022-2024, la Ville Ivry-sur-Seine prend part à la thématique « aider à se construire » en participant à l’activité « sport culture » et au festival franco-palestinien « Jeunes Talents ».

L’objectif de cette thématique est de renforcer l’inclusion des enfants et des jeunes par des activités sportives et culturelles. Le festival « jeunes talents » prévu à Jérusalem-Est en 2023 et en France en 2024 se mettra en place via un processus de création artistique et/ou sportive. Pour ce faire, les collectivités françaises participantes à la thématique « aider à se construire » ont proposé 4 disciplines pilotées chacune par une ou deux villes. Les disciplines sont le sport, la danse, le cirque et la composition d’un orchestre. Les collectivités participantes à ces 4 disciplines sont : Besançon, Bobigny, Corbeil-Essonnes, Fontenay, Gennevilliers, Lacave, Montreuil, Nanterre, Rennes.

L’activité « Sport Culture » sera instruite par Nanterre et Ivry-sur-Seine. L’action portée se déclinera autour « du break dance et hip-hop ». Des échanges et rencontres sont prévus en France puis en Palestine afin de mettre en place deux créations artistiques et sportives en lien avec les deux cultures. La présentation des créations sont prévues lors du festival « Jeunes Talents » à Jérusalem en 2023 et en France en 2024. 

Pour développer ce projet, et dans le cadre du partenariat existant, la Ville d’Ivry-sur-Seine a sollicité l’Union Sportive d’Ivry omnisports. Forte de son expertise, de ses connaissances et de ses valeurs, ladite section s’inscrit dans la promotion de cette discipline auprès de tous les publics : enfants, jeunes et adultes. La première action est prévue à l'automne 2022.

Voeux 2022

نتمنى لكم عاما جديدا و سعيدا

Beautiful and happy year of 2022

Ano 2022 bello y feliz

Schönes und glückliches Jahr 2022

Retour en haut de page