Pourquoi philosopher ensemble ?

Parce que philosopher c’est questionner les dogmes, les préjugés, les opinions, les idéologies…Ensemble, parce que c’est dialoguer en respectant la parole de l’autre, c’est échanger librement des points de vue, c’est entrer dans une discussion rationnelle pour élaborer de pistes de réflexion sur les sens de notre existence. Et la crise, ou mutation, actuelles, de civilisation oblige à repenser notre histoire singulière et commune, nos modes de vie sur la terre que nous habitons, nos projets individuels et collectifs. Notre présent et notre à-venir.

"Quand on est jeune, il ne faut pas hésiter à philosopher et quand on est vieux, on ne doit pas se lasser de la philosophie, car personne n'est trop jeune ni trop vieux pour prendre soin de son âme". (Epicure).

Quand ?

Le café philo d’Ivry ayant lieu tous les 2 mois , le 4° jeudi du mois.

Le rendez-vous est au restaurant « Chez Alain » au 3 rue Robespierre. (En sortant du métro, station "mairie d'Ivry", prendre la sortie 2, monter au niveau de la rue Robespierre et à 20 m sur la gauche). Bus 132, 125,325.

De 21h à 23h, nous échangeons sur un thème ou/et une question votés par les participants  de la séance précédente. Une restitution écrite des réflexions et des discussions est donnée à la séance qui suit.

Il y a  la possibilité agréable d'un dîner convivial  et goûteux à  partir de 19h30 (15 €, ou à la carte).

La séance est animée par :

Les thèmes abordés

Le premier café-philo d’Ivry a été ouvert,au café-restaurant Le Picardie, le 12 juin 1998, sur le thème : « Le bonheur, un art de bien vivre ».

24 octobre : « Jusqu’où peut-on se mettre à la place d’un ou des autres ? »
6 juin : « Aujourd'hui laïque ou pas laïque ? »
18 avril : « Vivre ensemble, ça veut dire quoi ? »
21 février2019 : « Que gagnons nous à aller toujours plus vite ? »

  • 15 février : "Qui ne dit mot consent"?
  • 26 avril : "Morale et politique sont –elles compatibles ?".
  • 7 juin : "Les slogans de mai 1968 nous font-ils encore réfléchir et agir?".
  • 25 octobre : "Demain les robots?"
  • 20 décembre : "l’éducation nous rend-elle meilleurs?"
  • 26 janvier : "Le bien et le mal est-ce que cela s’apprend?".
  • 30 mars : "La démocratie est-elle un leurre?".
  • 11 mai : "Pour ou contre l’élitisme?".
  • 28 septembre : " Qu’est ce qui meurt quand on dit qu’une civilisation meurt ?".
  • 23 novembre : "Qu’entendons- nous par spiritualité ?".
  • 14 décembre :"Le travail, c’est la santé"?
  • 28 janvier : " Qu'est-ce qu'être riche ?".
  • 17 mars : " Qu'entendons-nous par "peuple" ?".
  • 26 mai : " Qu'est-ce que réussir sa vie ?".
  • 29 septembre : "L'amour, quel amour?".
  • 24 novembre :" Sommes–nous esclaves de nos inventions ?".
  • 15 janvier : "L'intelligence artificielle va- t-elle nous dominer ? ".
  • 12 mars : "Peut-on vivre sans religion ?".
  • 28 mai :" quelles limites à la liberté d'expression ?".
  • 24 septembre : " la femme est-elle l'avenir de l'homme, (Aragon) ?".
  • 19 novembre : "Y-a-t-il des limites à l'hospitalité?".
  • 23 janvier : "Qu'est-ce que j'fous là?".
  • 27 mars :"Peut-on vivre sans religion?".
  • 15 mai :"Internet, aliénation ou libération ?".
  • 18 septembre :Faut-il rendre la philosophie populaire ?".
  • 13 novembre : Les guerres sont-elles inévitables ?".
  • 15 février : «  Pourquoi faut-il toujours gagner du temps ? ».
  • 5 avril : "Manquons-nous de courage?".
  • 30 mai :"Tout est permis, mais rien n'est possible".
  • 26 septembre :"Ni Dieu ni maître ?".
  • 14 novembre :"Le droit de révolte a-t-il un sens ?".
  • 20 janvier : « La pire des tyrannies est-elle celle des opinions ? ».
  • 16 mars : «La liberté est-ce choisir ses chaines? ».
  • 7 décembre : «Peut-on balayer ses souvenirs? ».
  • 21 janvier : «Peut-on philosopher avec humour? ».
  • 25 mars : «Désir de démocratie? ».
  • 27 mai : «Qu’est-ce que prendre soin? ».
  • 23 septembre : «Quelles sont nos raisons de vivre? ».
  • 25 novembre :«Le hasard existe-t-il ? ».
  • 5 février : «La jeunesse est-elle le plus bel âge de la vie ? ».
  • 19 mars : «L’égoïsme est-il inhérent à l’individu? ».
  • 4 juin : «Peut-on vivre sans se soumettre ? ».
  • 24 septembre : «Faut-il prolonger la vie? ».
  • 19 novembre : «Qu’est-ce que la confiance? ».
  • 23 janvier :« L’espoir est-il moteur ? ».
  • 13 mars : « Plus on communique plus on est seul ».
  • 12 juin : « Philosopher est-ce aussi s’engager ? »

Pour le dixième anniversaire du café- philo , nous avons invité pour nous accompagner, sur ce thème de réflexion, Christian Godin, philosophe, professeur émérite de l'Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand et auteur d’une cinquantaine d’ouvrages (La totalité, Le triomphe de la volonté, Dictionnaire philosophique, La philosophie pour les nuls,Le grand bestiaire de la philosophie,La Haine de la Nature.La fin de l’Humanité, La démoralisation, Au bazar du vivant: biologie, médecine, bioéthique sous la coupe libérale,L’homme, le Bien, le Mal. Au bazar du vivant: biologie, médecine, bioéthique sous la coupe libérale Les lieux communs.Les révolutions du 21ème siècle…). Il a notamment écrit :

« N’importe quelle interrogation, même naïve, surtout naïve, n’importe quelle réponse, même naïve, surtout naïve, peut avoir un sens, une dimension philosophiques…Que les gens philosophent dans les cafés-philo, cela ne signifie pas qu’ils soient des philosophes comme Descartes, mais cela signifie qu’ils sont capables de se poser les mêmes questions que lui. » (in « Philos », n°67, novembre 2003, page 4).

  • 18 septembre : "L’Histoire a-t-elle un sens ?".
  • 4 décembre : "Sommes-nous encore capables d’étonnement?".
  • 25 janvier : « Pourquoi rire ? », avec la participation du chanteur Jacques Haurogné  (« Rire en fugue » : J.Haurogné chante Henri Salvador au Théâtre Antoine Vitez du 12 mars au 6 avril 2008).
  • 11 avril : « Ce qui a un prix a-t-il encore une valeur ? ».
  • 30 mai : « Sommes-nous de plus en plus inutiles ? ».
  • 3 octobre : « Peut-on vivre sans passion ? ».
  • 14 novembre : « Peut-on parler des autres sans parler de soi ? ».
  • 19 janvier : « La fragilité fait-elle notre force ? ».
  • 16 mars : « A qui s’adresse l’art ? » (à partir de la lecture de textes de Pasolini par Adel Hakim, auteur, comédien, metteur en scène co- directeur du Théâtre des Quartiers d’Ivry, à l’occasion du spectacle « Après Pasolini – Politique visions » au Studio Casanova d’Ivry.
  • 18 mai : « Apéro-philo avec le Centre de Recherches Et D’Art Contemporain sur le thème « Hospitalités » en liaison avec l’exposition « Expériences insulaires ».
  • 25 mai : « La philosophie est-elle une voie d’émancipation ? »
  • 14 septembre : « Peut-on répondre à tout désir de reconnaissance ? ».
  • 9 novembre : « Un seul homme peut-il avoir raison contre tous ? ».
  • 14 novembre : « Ciné-philo avec le cinéma d’art et d’essai municipal Le Luxy sur le thème de la justice à partir du film « La 10ème chambre » de Raymond Depardon.
  • 27 janvier : « L’imagination est-elle plus importante que la connaissance ? ».
  • 9 mars : « Faut-il avoir peur des religions ? ».
  • 19 mai : « Mourir sans regret ».
  • 13 octobre : « Un autre monde est-il possible ? ».
  • 21 janvier : « Désir et spiritualité ».
  • 1er avril : « Quelles sont les voies pour apprécier les autres cultures ? ».
  • 27 mai : « L’homme a-t-il une bonne nature ? ».
  • 23 septembre : « Qu’est-ce que transmettre ? ».
  • 2 décembre : « Vivre est-ce prendre parti ? ».
  • 13 février : « Quelle sagesse pour aujourd’hui ? ».
  • 16 avril : « La responsabilité ».
  • 10 janvier : « L’orient et l’occident ».
  • 1er octobre : « La bêtise » (à partir d’une lecture-spectacle d’un extrait des » Lois fondamentales de la stupidité humaine » de Cippola, par Elisabeth Chailloux, comédienne, metteure en scène et co-directrice du Théâtre des Quartiers d’Ivry et Etienne Coquereau, comédien, de la Compagnie de la Balance au TQI).
  • 19 novembre : « La beauté est-elle promesse de bonheur ? ».
  • 17 janvier : « Qu’est-ce qu’être adulte ? ».
  • 24 mars : « La superstition à l’âge de la high-tech ».
  • 23 mai : «Y a-t-il des guerres justes ? ».
  • 12 septembre : «Les valeurs s’imposent-elles d’elles-mêmes ? ».
  • 23 novembre : « La nature est-elle un modèle pour les sociétés humaines ? ».
  • 25 janvier : « Peut-on vivre sans religion ? ».
  • 15 mars : « Démocratie et représentation ».
  • 24 mai : « Faut-il vivre avec son temps ? ».
  • 27 septembre : « Autorité et liberté sont-elles compatibles ? ».
  • février : « L’humour ».
  • 9 mars : « Le mur ».
  • 4 mai : « L’élitisme ».
  • 28 septembre : « Un homme ignorant peut-il être libre ? ».
  • 30 novembre : « La violence comme moyen de libération ? ».
  • février : « L’enfer c’est les autres  ».
  • mai : « Une idée peut-elle être dangereuse ? ».
  • septembre : « Le pardon et l’oubli ».
  • janvier : « La marginalité ».
  • mars : « L’identité ».
  • mai : « L’amour ».
  • octobre : « Le temps »
  • Novembre : la tolérance
Retour en haut de page