Objectifs

  • Développer la liaison entre la cité Gagarine-Truillot et l’ensemble de la ville, en valorisant des cheminements piétons.
  • Favoriser la mixité sociale avec de nouveaux types d’habitat : ancien réhabilité, logement neuf en locatif social et en accession à la propriété.
  • Créer des équipements publics, des commerces, des locaux d’activités et des bureaux pour dynamiser le quartier.
  • Requalifier les espaces extérieurs  à travers l’aménagement des espaces publics, la création de nouvelles voiries et de lieux de détente par la construction d’un square et de jardins familiaux. Mais aussi permettre une amélioration de l’offre de stationnement privé, notamment en souterrain pour désengorger les rues.
  • Améliorer le cadre de vie  avec une architecture de qualité, une isolation énergétique et acoustique tout en assurant une égalité d’accès pour les personnes à mobilité réduite.

Dans un quartier en pleine mutation, le projet de renouvellement urbain et architectural Gagarine-Truillot est un enjeu majeur de développement pour la ville et ses habitants. Situé entre les rues Saint-Just, Truillot et Fouilloux, les travaux prévoient un large programme : nouvelles voiries, construction de logements, de locaux d’activités, de commerces, d’équipements et d’espaces publics. Ce projet prévoit également la réhabilitation des deux immeubles «Truillot» et la démolition des bâtiments Gagarine, après le relogement de l’ensemble de ses habitants.

Retenu dans le Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPNRU) de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, le projet prévoit aussi la démolition de la citée Gagarine, composée de 380 logements. La création de deux nouveaux accès à la Gare RER C, de commerces et d’équipements publics ainsi que la construction de nouveaux logements sont inscrits au programme de ce  projet d’envergure.

Plusieurs équipements compléteront également le projet :

  • Nouveau groupe scolaire de 25 classes, comprenant un gymnase
  • Extension du groupe scolaire Joliot-Curie
  • Relocalisation de la Maison municipale de quartier
  • Crèche départementale de 90 berceaux
  • City-stade et parcours de santé

Le relogement des habitants de Gagarine

Le projet d’aménagement du quartier Gagarine-Truillot prévoit la démolition totale des 380 logements du bâtiment Gagarine. Une décision prise en concertation avec les habitants et le fruit de longues négociations financières avec l’Etat. Les locataires concernés par la démolition se verront proposer un logement social correspondant à leur situation familiale et financière. Ces propositions sont faites à l’échelle de la ville, dans de l’habitat social déjà existant ou du neuf.

Un dispositif piloté par l’OPH et la Ville (Mous, pour Maîtrise d’œuvre urbaine et sociale) est chargé de faciliter le processus d’accompagnement et de relogement.
Cette équipe « Mous », mise en place avec l’association Pact de l’Est parisien, assure l’interface entre les bailleurs sociaux et les locataires concernés par la démolition. Le MOUS est chargé d’établir un diagnostic auprès de tous les locataires, de proposer des logements aux ménages en fonction de l’offre et des souhaits des habitants, de planifier la visite du nouveau logement, ainsi que de l’organisation, de la prise en charge et du suivi des déménagements.

À ce jour, tous les locataires ont été relogés.

La déconstruction de la cité Gagarine

Dans une logique d’économie circulaire, le chantier de déconstruction de la cité Gagarine s’inscrit dans une démarche ambitieuse de revalorisation et de réemploi de nombreux matériaux. Dans le cadre d’une déconstruction sélective, les matériaux de gros oeuvre (béton, briques, sable, gravier), seront récupérés pour limiter l’impact environnemental du projet. La valorisation des matériaux du site en granulats (entrant dans la composition des mortiers et bétons) a pour objectif :

  • de réutiliser ces derniers pour les besoins propres du site Gagarine comme le remblaiement des caves par exemple ;
  •  de revendre les excédents à des filières de recyclage.

Le chantier prévoit également la sélection d’un certain nombre d’éléments d’architecture et d’objets du quotidien qui vont être récupérés, triés et reconditionnés. Ce sont ainsi des 2 242 portes intérieures, 1 525 radiateurs, 12 blocs de boîtes aux lettres ou encore 57 chapeaux de cheminées qui pourront-être collectés, stockés et valorisés.

Un projet artistique au coeur de la cité

Avec la déconstruction de la cité Gagarine, la ville d’Ivry et plusieurs générations d’Ivryens tournent avec émotion une page de leur histoire. La cité était devenue avec le temps un emblème de l’urbanisme des années 1960 et le symbole d’une ville populaire. Souhaitant valoriser le souvenir de la cité, la Ville et l’aménageur EPA ORSA ont souhaité inscrire le chantier dans une démarche artistique et culturelle. Ce projet a été confié à l’association Double Face qui a fédéré un collectif de 150 habitants et artistes Ivryens (et quelques Vitriots) en partenariat avec l’école Joliot Curie, le centre de loisirs et la maison municipale de quartier.

Intitulé Le Voyage de Gagarine, il se construit comme une exposition parcours proposant une immersion dans la mémoire collective de la cité. Prenant place sur 7 étages du bâtiment A, il accueille des productions artistiques déjà existantes (projection du court-métrage « Gagarine », documentaires et portraits d’habitants) et de nouvelles créations issues de domaines très variés :
photographie, graf, vidéo, sculpture, musique, théâtre, peinture ainsi que des expositions et des lectures de textes. Fruit d’une démarche collective, Le Voyage de Gagarine constitue un adieu
en forme d’hommage et accompagnera le chantier sur toute sa durée.

Le projet en images

Le projet en bref

Projet porté par Ville d’Ivry-sur-Seine et Office public de l’habitat d’Ivry

Aménageur Établissement public d’aménagement Orly-Rungis-Seine Amont

Collectivités Ville d’Ivry-sur-Seine

Les chiffres clés

  • 1 429 logements neufs dont 428 logements sociaux 
  • 269 logements réhabilités
  • 65 000 m2 de locaux d’activité
  • 2 000 m2 de commerces en RDC
  • 5 000 m2 d’équipements publics (maison de quartier, école, gymnase…)

Les étapes du projet

Étape 1 Dossier de réalisation de la ZAC : 2018
Étape 2 Livraison des immeubles Truillot réhabilités : Juin 2019
Étape 3 Début de la déconstruction de la cité Gagarine : 2019
Étape 4 Début du chantier du projet de logements Pioline : 2020
Étape 5 Démarrage des travaux d’aménagement : 2021
Étape 6 Premières livraisons de la ZAC : 2022
Étape 7 Fin prévisionnelle du projet : 2029

Localiser

Ça peut aussi vous intéresser

Retour en haut de page